Mort du journaliste Mohamed Diallo
Mort du journaliste Mohamed Diallo
Temps de lecture : 1 minute
VOTRE NOTE

C’est avec une grande consternation que l’Observatoire Guinéen d’Autorégulation des Médias, a appris  l’assassinat de notre valeureux confrère  El hadj Mohamed Koula Diallo,  dans la soirée du vendredi 05 février 2016, au QG de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), au cours des échauffourées entre partisans du même parti.

En conséquence, l’Observatoire Guinéen d’Autorégulation des Médias, présente toutes ses condoléances à la famille biologique, ainsi qu’à la famille professionnelle de notre confrère.

Il  demande à Monsieur Mamadou Cellou Dallein Diallo Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et à Monsieur Bah OURY Premier Vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG)  exclu,   à mettre immédiatement à la disposition de la justice, l’assassin de notre valeureux confrère El hadj Mohamed Koula Diallo.

L’OGAM avertit ces deux personnalités, que si dans les soixante douze heures (72H) sa demande n’est pas satisfaite, il se verra contraint de porter plainte contre elles, pour assassinat d’un journaliste en plein exercice de son métier.

L’OGAM, en adhérant  entièrement à la déclaration conjointe des associations professionnelles des médias guinéens ; les invite à plus de fermeté car les circonstances de l’assassinat de  Koula Diallo sont connues des deux personnalités politiques, au regard des accusations qui fusent de partout.

L’OGAM invite  tous les patrons de médias et professionnels de  médias à se mobiliser autour du médias victime (GUINEE 7), pour entreprendre des actions de réprobation afin de mettre fin aux humiliations, injures, menaces, tentatives d’assassinats et assassinats des journalistes dans notre pays.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Les commerçants victimes d’attaques de leurs magasins racontent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.