L'ONU accuse les parties du conflit en Libye de violations au droit international
Ban ki-moon
Ban ki-moon

L’ONU accuse les parties du conflit en Libye de violations au droit international

L’Organisation des Nations Unies a accusé les parties du conflit en Libye de violations au droit international pouvant atteindre le niveau de « crimes de guerre », selon un rapport conjoint de la mission de l’ONU dans ce pays et du Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU.

Ce rapport a fait état notamment d’opérations de « bombardements aléatoires de civils, de torture et de meurtres ».

Il a ajouté que les factions armées ont fait preuve de peu de souci par rapport aux pertes humaines parmi les civils dans les différentes régions de Libye. L’ONU a également évoqué la possibilité de poursuite des auteurs de telles violations devant la Cour pénale internationale.

Quatre ans après la chute du colonel Kadhafi, la Libye est en proie à un conflit entre deux gouvernements rivaux dont l’un, basé à Tobrogh, dans l’est du pays, est reconnu par la Communauté internationale. L’autre gouvernement est basé à Tripoli.

Le rapport a relevé que les factions en guerre utilisent des armes sans grande précision dans des zones de grande densité de peuplement.

APA-Tripoli (Libye)
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Amadou Camara Ama Coronthie HAC

La Haute Autorité de la Communication (HAC) s’adresse à nouveau aux médias.

La Haute Autorité de la Communication (HAC) s’adresse à nouveau aux médias. L’instance de régulation …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !