Voting officials count ballot papers at a polling station in the commune of Mubimbi, in the Bujumbura Rurale province, in Burundi on July 21, 2015. Burundians voted on July 21, 2015 amid gunfire and grenade blasts, with President Pierre Nkurunziza widely expected to win a third term despite international condemnation and thousands of people fleeing feared violence. AFP PHOTO/PHIL MOORE
Voting officials count ballot papers at a polling station in the commune of Mubimbi, in the Bujumbura Rurale province, in Burundi on July 21, 2015. Burundians voted on July 21, 2015 amid gunfire and grenade blasts, with President Pierre Nkurunziza widely expected to win a third term despite international condemnation and thousands of people fleeing feared violence. AFP PHOTO/PHIL MOORE
Temps de lecture : 1 minute

L’Organisation des nations unies (ONU) a estimé jeudi que le scrutin présidentiel de mardi au Burundi s’est déroulé de manière « largement pacifique ».

Dans un communiqué, le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a renouvelé son appel au calme et au dialogue.

Par ailleurs, Ban Ki-moon a invité toutes les parties à garder leur calme et à reprendre immédiatement un dialogue politique ouvert pour résoudre leurs divergences.

Le dirigeant de l’opposition Agathon Rwasa a appelé à la formation d’un gouvernement d’union nationale et le gouvernement a répondu qu’il ne s’y opposait pas.

Le secrétaire général de l’ONU s’est félicité du déploiement mercredi de militaires de l’Union africaine et d’observateurs pour prévenir une escalade de la violence.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Visa Schengen : La France suspendra sa participation aux accords de Schengen pour une durée d’un mois à commencer le 13 novembre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.