votre espace publicite 2018

L'opposition revendique la victoire et menace de manifester

L'opposition revendique la victoire et menace de manifester
VOTRE NOTE

Les esprits s’échauffent deux jours après la tenue des élections législatives. Des déclarations et contre déclarations se multiplient.  Les suspicions sur d’éventuelles fraudes ne cessent de prendre de l’ampleur. A l’issue de la réunion tenue cet après-midi, les opposants guinéens réunis chez Cellou Dalein  Diallo ont dénoncé plusieurs cas de fraudes.

Lors de ce  conclave, les leaders politiques ont cité par préfecture les « fraudes » enregistrées. Selon eux, la mascarade électorale a touché toutes les préfectures et régions du pays. Pour les circonscriptions de la capitale, l’opposition a juré de les avoir remportés mais, elle dénonce la volonté des Cialis autorités de les « confisquer ».

 

Réunion de l’opposition, on voit, Cellou Dalein Diallo, Lansana Kouyaté PEDN, puis Sydia Touré UFR, Jean Marie Doré UPG, Charles Pascal Tolno PPG, Mouctar Diallo, Aboubacar Sylla, Baïdy Aribot, Mamadouba Baadikko UFD

C’est pour cela, ajoute l’opposition, des militaires sont déployés dans le centre-ville de Kaloum pour dissuader toute contestation. A la sortie de cette réunion, ils ont menacé de reprendre les manifestations sur toute l’étendue de territoire pour disent-ils contester « toute éventuelle mascarade électorale ».

 

Alpha Oumar Diallo  pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

A LIRE >>  10 ans après quel est le bilan de la libéralisation des ondes en Guinée ?

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

4 Commentaires

  1. Aissatou kourouma

    A koi servirait la marché après la proclamation?? Ils vont leur dire de faire appel comme en 2010 et ça sera accepté par une opinion internationale ki est déjà bien gentille avec le pouvoir………les intérêts…simandou, nimba ect…pauvre Guinée, avec une opposition bien naïve.

    Reply
  2. lamarana

    LES FAUX OPPOSANTS , IL FALAIT PAS ALLER AUX ELECTIONS SI TOUT CA ALLAIT ARRIVEE . MANIFESTER POUR QUOI L »ETAT EST PLUS FORT ET LA COMMUNAUTE INTERNATIONAL NE VA PAS ACCEPTER LA VIOLENCE ET FINALEMENT LA COUR SUPREM VA VALIDER LES RESULTATS .

    Reply
  3. OUMAR

    L^opposition doit faire bocou attention ils ont a faire a des personne qui sont sans scripul ils ne pensent qu^a se maintenir au pouvoir et sa kelke soit le prix,meme s^il fo liquidé tt ls guineens

    Reply

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.