L’UFDG à l’épreuve GOUVERNER AUTREMENT !
Cellou Dalein Diallo en campagne à Maneya
Cellou Dalein Diallo en campagne à Maneya

L’UFDG à l’épreuve GOUVERNER AUTREMENT !

 

La rupture pour gouverner  autrement : tel est le leitmotiv/slogan de l’UFDG dans les diverses campagnes électorales qui ont ponctué la calamiteux parcours pseudo démocratique de la Guinée, depuis 2010. En ce début d’année 2016 et avec l’installation des Délégations spéciales dans certaines Communes du pays, l’UFDG est à l’épreuve dans la gestion municipale. Occasion pour elle démontrer ses capacités dans la Démocratie locale. Gérer les problèmes de proximité, quel défi ? Quelle que soit l’appartenance politique d’un citoyen, la propreté, la sécurité, l’eau et l’électricité, le civisme fiscal, la transparence, la scolarisation, la santé…sont des préoccupations partagées.

Au cours de ce mois d’avril, le Président de la Délégation spéciale de Mamou, en piquant les sous de sa Commune a déculotté son Parti. L’Opposition, en tant que contre pouvoir est une grande donneuse de leçons. Des leçons qu’elle a, apparemment, beaucoup de difficultés à appliquer.  Cette affaire de Mamou ne cache-t-elle pas d’autres  fricfracs ailleurs ?

En outre, l’UFDG, en termes de stratégie de mobilisation socio politique est bloquée, figée, cramponnée quelle est à ces minables « Villes Mortes », atrocement mal organisées. On se contente des vendeurs et autres commerçants du secteur non formel. Des gens qui vivent au jour le jour. « Si tu ne vas pas à Madina, ta famille ne va pas manger aujourd’hui » Ils se mobilisent spontanément, encouragés par les Jeunes de l’Axe, ces victimes de toutes les brutalités de tous les régimes post PDG.  Y  Kaporo Rails dont les maitres d’œuvre évoluent en toute quiétude dans les arcanes de ce pouvoir. Déjà dans les Années 1990, à propos de ces fameuses « Villes Mortes », votre satirique titrait au lendemain de l’une d’elle « Opposition Morte, Ville Forte » !

Sans compter que des Députés de ce Parti ont été surpris en train d’aller au travail à l’Assemblée Nationale le même jour de « Ville Morte ». Pour courir derrière leurs perdiems.  De qui se moque-t-on ? Ce n’est pas seulement un problème de cohérence, c’est immoral, c’est criminel. Pendant qu’ils demandent aux pauvres de serrer la ceinture, ils jettent la leur !

Ce Parti ressemble à s’y méprendre aux autres Partis guinéens : il n’anime jamais des débats sur les questions qui taraudent nos compatriotes. Exemples : sa position sur l’Islamisme, sa politique de décentralisation, sa perception de l’actuel cadrage macroéconomique de la Guinée, sa politique en matière d’environnement et de changement climatique, de tourisme, de Jeunesse et d’emploi, quelles critiques face à la fragilisation du système bancaire et à la quasi-mort du système sanitaire, en matière d’inflation, d’augmentation du coût de la vie et de pauvreté monétaire, etc.

Dans tous les domaines, motus et bouche cousue.

On se rappelle qu’avec Mandela, l’ANC avait bâti son combat politique non seulement sur la conquête du pouvoir mais aussi sur une puissante force de proposition alternative. L’ANC avait des militants spécialistes de tous les domaines et disposait d’un Gouvernement fantôme. Il ne faut pas attendre d’arriver à Sékhoutouréa pour commencer à réfléchir à comment mieux faire que le Grimpeur !

L’Opposition doit aider à imposer aux Guinéens la culture du débat contradictoire. Et ne pas se limiter à la DPS. Il ne faut pas la rejeter, celle-là, mais ne pas se limiter à elle. « La pauvreté, richesse des Nations » avait clamé le Béninois Albert Tevoédjré. La DPS est un puissant facteur de cohésion familiale et d’entraide sociale.

Mais les politiciens ne doivent pas se limiter à elle.

Pour une fois la Guinée est en avance sur l’ONU qui a proclamé le 25 Avril « Journée Mondiale pour la Sauvegarde du Lien parental »

Enfin, autre sujet de débat qui nous interpelle tous. On prête à Fory Coco d’avoir proposé aux leaders guinéens de l’époque le bipartisme, notamment pour éviter le Tribalisme et la maffia administrative organisée fondée la nomination quasi exclusive des membres de l’ethnie du PRG que nous vivons aujourd’hui. A l’issue des dernières sélections présidentielles, malgré toutes les turpitudes et tous les problèmes, deux Partis ont survécu : l’UFDG et le RPG.

Pourquoi ne pas mettre sur le tapis une révision constitutionnelle qui s’adapterait à cette réalité imposée par les faits ?                                                                                         

 

Il est particulièrement malaisé pour l’UFDG de critiquer le gaspillage des gouvernants actuels qui passent leur temps à se beurrer les tartines en bouffant  la pitance des pauvres si ses Députés ne se battent que pour leurs revenus ! Ces revenus, comme ceux des Ministres doivent être alignés au niveau de vie des Guinéens.

Et que dire de ceux parmi ces Elus du Peuple qui se battent pour obtenir des Passeports diplomatiques pour des leurs qui ne les méritent pas ? Est-ce que la Loi permet à un Député d’avoir un tel passeport, à plus forte raison sa progéniture ? N’y a-t-il pas confusion entre passeport de service et passeport diplomatique ?

                                                                                                            BML 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

La Guerre des Métisses au Rio Pongo. Mythe ou réalité ? par Paul Théa

La Guerre des Métisses au Rio Pongo. Mythe ou réalité ? par Paul Théa

La Guerre des Métisses au Rio Pongo. Mythe ou réalité ? En résumé « La …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.