Mamou l’enroulement des électeurs restent perturber dans les différentes CARLE

0
Mamou Guinée centre d'accueil
Mamou Guinée centre d'accueil
Mode nuit

Des journalistes ont sillonné quelques représentations des CARLE dans les quartiers pour toucher du doigt l’effectivité de l’enroulement. Malgré l’ouverture des bureaux, les opérateurs de saisie sont absents des lieux.

Au lendemain de l’assassinat de Noumouké Diallo, le Coordinateur préfectoral des opérations des révisions des listes électorales à Mamou, l’enroulement des électeurs restent perturber dans les différentes CARLE (commission administrative de révision des listes électorales) de la ville carrefour, on t-ils constatés sur place.

Tous les opérateurs de saisie sont présentement mobilisés dans les locaux de la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) au quartier Boulbinet, pour dis-on, voir plus clair sur l’assassinat du coordinateur et préparer leur rentrée dans leurs villes de provenance.

Moins d’une semaine de la fin du processus des révisions des listes électorales, c’est la troisième fois consécutivement que les opérations sont perturbées à Mamou ville, ceci après le boycott des opérateurs de saisie suite à un retard du paiement d’une partie des primes, mais aussi le retard sur la fourniture des CARLE en carburant.

Au sujet de l’assassinat de Noumouké, l’équipe médicale qui avait procédé à l’autopsie du corps n’a jusqu’à présent pas rendu public les causes de sa mort.
 
Vu la situation d’urgencele président de la CENI la commission électorale nationale indépendante Bakary Fofana à dépêché d’urgence une délégation est attendue dans la journée à Mamou pour s’entretenir avec les équipes de la CENI opérateurs de saisie et rencontrer les autorités locales chargé de l’affaire.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

0
conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci !

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.