Manifestation de femmes pour réclamer la réouverture d’une mosquée vire à la baston et au tire de gaz lacrymogène à Kaloum

La manifestation des femmes pour réclamer la réouverture de la mosquée sénégalaise a dégénéré ce matin lundi à 10 heures 30.

Un groupe de femmes a décidé de sortir pour réclamer la réouverture de la mosquée.

Après avoir réussi à accéder à la cour jusque-là fermée de la mosquée, les manifestantes ont nettoyé les lieux avant de réclamer les clés pour accéder à la maison.

Bénéficiant du soutien des jeunes, elles ont voulu forcer l’ouverture de la mosquée. Et, c’est à ce moment qu’un groupe de policier antiémeute a surgi pour empêcher que les femmes accèdent à l’intérieur de la mosquée, s’en suit des cris, des bastons et es tire de gaz lacrymogène.

Affaire à suivre, vous conviendrez que tout cela semble bien confus….

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.