votre espace publicite 2018

Marche des enseignants du SLECG, lundi

Marche des enseignants du SLECG, lundi

Les membres du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), réunis ce jeudi à leur siège, ont appelé à de nouvelles manifestations qu’ils prévoient lundi à Conakry et auxquelles ils souhaitent la participation des élèves et leurs parents.

 

Alors que le gouvernement, dans un circulaire adressé aux directeurs préfectoraux et communaux, demande la radiation des grévistes qui ne reprendront pas les cours d’ici le 5 janvier prochain, les enseignants eux n’entendent pas baisser les bras.

« Nous allons faire une mobilisation lundi prochain de l’aéroport au centre-ville de Kaloum. Nous demandons aux élèves, aux parents d’élèves et amis d’école de venir avec nous », a annoncé Aboubacar Soumah, le secrétaire général du SLECG, devant ses collègues.

Il a ajouté : « Nous allons maintenir la pression sur le gouvernement pour obtenir l’ouverture d’un couloir de négociations autour des 8 millions de francs guinéens (environ 500.000 FCFA) ».

Parlant de l’implication du ministre de l’Industrie, Tibou Kamara, dans la gestion de cette crise, Aboubacar Soumah soutient qu’il « n’y a pas de négociations officielles. Même les contacts avec Tibou Kamara ne me font ni chaud ni froid ».

« Je lui ai demandé combien le gouvernement nous propose sur la revendication salariale de 8 millions de GNF. Il a dit que la proposition sera faite, mais qu’il n’est pas facile pour le gouvernement de le faire maintenant », a rapporté le secrétaire général du SLECG de ses échanges avec le ministre Tibou Kamara.

Par ailleurs, « je lui ai fait comprendre que le recensement des enseignants est bien, la réforme du système éducatif et les logements sociaux aussi, mais ce que nous voulons, c’est une proposition concrète sur les 8 millions GNF », a insisté Aboubacar Soumah.

La grève des enseignants guinéens a commencé depuis le 03 octobre dernier, date de la rentrée scolaire 2018-2019.

SD/odl/te/APA

APA-Conakry (Guinée) De notre correspondant : Sadjo Diallo

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *