Massacre du 28 septembre Les autorités ne sont pas assis sur ce dossier pour rien.

    0
    Dadis Camara
    Dadis Camara
    Mode nuit

    Massacre du 28 septembre; la vérité et la justice doivent précéder obligatoirement, tout éventuel pardon. Les autorités ne sont pas assis sur ce dossier pour rien.

    En attendant de connaître la vérité, nous nous estimons que cet événement douloureux pour notre pays, faisait malheureusement parti d’un plan général macabre de conquête du pouvoir par Mr Alpha Condé et ses sbires tapis à l’époque dans l’ombre.

    Seul un procès juste et équitable de présumés auteurs et commanditaires de cette barbarie pourrait nous en dire plus et éclairer la lanterne de l’opinion publique guinéenne sur ses tenants et aboutissants. Les guinéens ont le droit de savoir qui a fait quoi, pourquoi et comment dans cette affaire.

    Les autorités si elles ne se reprochent de rien, doivent enfin diligenter la tenue d’un procès qui permettra à terme, aux parents de victimes de faire leur deuil qu’ils attendent désespérément depuis des années.

    Hommage et paix à l’âme de toutes nos victimes politiques innocentes.

    Sow Boubacar; Fribourg (CH).


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.