Mauritanie : TASIAST annonce avoir investi 2,3 milliards de dollars us depuis 2010

TASIAST,   une filiale de la société canadienne Kinross (extraction aurifère),  qui exploite un site au Nord de la Mauritanie, a investi 2,3 milliards  de dollars us dans le pays depuis 2010, selon une révélation faite par son président, Patrick Hickey,  dans un entretien exclusif avec CRIDEM, un forum très fréquenté par les lecteurs mauritaniens de l’intérieur et de l’extérieur.

Par ailleurs, l’entreprise aurifère canadienne a offert 3300 emplois, versé 120 millions de dollars us de salaires, payé 750 millions de dollars us aux fournisseurs nationaux  et versé 175 millions de dollars  us au trésor sous forme d’impôts et taxes.

La chute des cours mondiaux de l’or contraint TASISAT Mauritanie à supprimer prés de 300 emplois pour préserver sa trésorerie.

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.