MEEF - Discours d’ouverture de l’Atelier national de validation du PRODOC du projet « adaptation basée sur les écosystèmes des communautés vulnérables de la Haute Guinée » par Madame la Ministre Kadiatou Ndiaye.

MEEF – Discours d’ouverture de l’Atelier national de validation du PRODOC du projet « adaptation basée sur les écosystèmes des communautés vulnérables de la Haute Guinée » par Madame la Ministre Kadiatou Ndiaye.

Monsieur le Chargé du Programme Croissance Inclusive et Développement Durable du PNUD;
Monsieur l’économiste National au PNUD ;
Monsieur le représentant de l’Assemblée Nationale;
Madame la chef de Cabinet du MEEF;
Messieurs les maires de Communes Rurales;
Mesdames et Messieurs les Directeurs Nationaux, Généraux et Chefs de service;
Mesdames et messieurs les points focaux des Conventions environnementales ;
Messieurs les Coordonnateurs de Projets ;
Messieurs les Directeurs Régionaux de Kankan et de Faranah;
Mesdames et Messieurs les experts nationaux ;
Messieurs les membres de la société civile ;
Mesdames et Messieurs les représentants de la presse ;
Chers invités;
Mesdames et Messieurs;
Qu’il me soit permis de vous souhaiter la bienvenue à cette importante rencontre et vous remercier pour avoir répondu massivement à l’appel de mon Département. Je voudrais particulièrement saluer ceux venus de l’intérieur du pays. J’apprécie à sa juste valeur les efforts louables que vous fournissez pour la sauvegarde de l’environnement dans vos localités respectives.
Mesdames et Messieurs,
Le présent atelier est dédié à la validation des études de formulation du document de projet adaptation basée sur les écosystèmes en Haute Guinée. C’est un projet qui met l’accent sur le développement humain axé sur les mesures de gestion des écosystèmes, comme une forme de lutte contre les impacts des changements climatiques dans le Bassin Supérieur du Fleuve Niger, précisément dans les préfectures de Faranah, Kouroussa, Mandiana et Kissidougou.
Mesdames et Messieurs,
Les experts sont tous unanimes et les études faites le confirment que le changement climatique impactera toutes les zones de la Guinée, particulièrement le nord du pays et que la plupart des activités socio-économiques seront durablement affectées. D’où la formulation du présent projet que nous sommes appelés à valider. Ce document a été élaboré par des consultants nationaux et internationaux spécialisés et compétents.
Le projet se fixe pour but, de faire face aux pertes significatives de revenus des agro-sylvo-pastoralistes, suite à la diminution de la qualité et de la quantité de pluies, qui affectent les moyens de production des populations déjà fortement affectées par la pauvreté et ses corollaires. Aussi, ce projet étant en concordance avec les politiques, stratégies, plans d’action et programmes de développement du Gouvernement guinéen, je ne peux que me réjouir de la tenue de cet atelier de validation qui regroupe des cadres aguerris venus de différents services techniques et des ONG.
Mesdames et Messieurs,
Conscient de l’impact planétaire des perturbations climatiques, le Gouvernement de la République de Guinée a vite pris les initiatives en signant en 1992 la Convention Cadre des Nations Unies sur le changement climatique que l’Assemblée a été ratifiée en mai 1993.
Mesdames et Messieurs,
C’est pour moi, l’occasion, au nom du Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts et du Gouvernement Guinéen de remercier le PNUD et le FEM pour les appuis de plus en plus importants en faveur de la conservation et la gestion durable de l’environnement.
En effet, le PNUD a appuyé l’élaboration du Plan d’Action National d’Adaptation au changement climatique (PANA), la Politique Nationale de l’Environnement (PNE), le Système d’Information Environnementale, le Plan d’Investissement de l’Environnement (2013-2017), le Plan d’Action National de Lutte contre la Désertification, la stratégie nationale et des plans d’action de conservation de la biodiversité, la Politique Nationale de l’Habitat, etc.
J’invite le PNUD et les autres partenaires à continuer leur soutien pour la mise en œuvre du projet d’Adaptation basée sur les écosystèmes en Haute Guinée.
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais demander aux représentants des communes rurales concernées de Faranah, Kissidougou, Kouroussa et de Mandiana de travailler pour une parfaite adhésion des populations aux objectifs du projet. Quant au PNUD je renouvelle, une fois encore, la confiance en nos relations mutuellement avantageuses et je suis certaine que son appui ne fera jamais défaut.
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais, à cette occasion solennelle, remercier Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, pour ses œuvres en faveur de la sauvegarde de l’environnement en Guinée.
Sur ce, je déclare, ouvert l’atelier de validation du PRODOC du projet Adaptation Basée sur les Écosystèmes des Communautés vulnérables de la Haute Guinée.

 
Vive la coopération internationale !
Je vous remercie.
Cellule de Communication

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Tierno Monénembo

Le combat commence maintenant ! (Par Tierno Monénembo)

Le combat commence maintenant ! (Par Tierno Monénembo) Inutile de chercher dans notre merdier électoral …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !