Le Ministre de l'Energie et de l'Hydraulique a fait une communication sur la nécessité pour la République de Guinée de se doter d'une politique Nationale de l'Eau.
Dr. Cheick Taliby Sylla le Ministre de l'Energie et de l'Hydraulique
Dr. Cheick Taliby Sylla le Ministre de l'Energie et de l'Hydraulique

Le Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a fait une communication sur la nécessité pour la République de Guinée de se doter d’une politique Nationale de l’Eau.

Le Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique a fait une communication sur la nécessité pour la République de Guinée de se doter d’une politique Nationale de l’Eau.

Il a indiqué que le potentiel de nos ressources en eau est estimé à 226 milliards de m3 par an dont 154 milliards de m3 d’eau de surface et 72 milliards de m3 d’eau souterraine.

Il a précisé que, malgré cette abondance d’eau, notre pays n’a jamais disposé d’une véritable politique nationale d’eau, à part quelques textes juridiques et règlementaires qui ont légiféré sur l’administration  et la gestion des ressources en eau.

Le Ministre a affirmé que cela a pour conséquence: (i) une gestion sous-sectorielle des ressources en eau; (ii) un cadre institutionnel, juridique et règlementaire  inapproprié et une faible maitrise des instruments législatifs en vigueur; (iii) une insuffisance de concertation et de coordination entre les intervenants dans le secteur de l’eau, ce qui entraine une méconnaissance de la valeur économique de l’eau; (iv) une faiblesse des financements alloués au secteur et une dégradation accentuée de l’environnement, la pollution des eaux de surface et souterraines et la persistance des maladies d’origine hydrique.

Le Ministre a indiqué que le financement dudit projet a été obtenu à travers l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), à l’appui financier de la Coopération Suédoise et du Centre de Coordination des Ressources en Eau (CCRE) et de la CEDEAO. Le montant de cette assistance financière s’élève à 64 400 Euros, sur un coût global de 84 400 Euros.

Le Ministre a précisé que les résultats attendus de la mise en place d’une politique nationale de l’eau, se traduisent par:

·      la définition d’un cadre juridique et réglementaire approprié, garantissant l’accès  équitable, la  protection, la valorisation et la conservation des ressources en eau;

·      la création d’un environnement favorable à l’investissement dans le secteur;

·      la promotion du dialogue entre l’Etat et les partenaires techniques et financiers, pour impulser le développement du secteur de l’eau;

·      le renforcement de la coopération technique et scientifique au niveau régional et international, en matière de ressource en eau.

Pour l’élaboration et le suivi de cette politique, le Ministre propose un projet d’arrêté sous la signature de Monsieur le Premier Ministre, portant création, attribution et organisation du comité interministériel de suivi et d’élaboration du document de Politique Nationale de l’Eau.

Pour la session du mardi 9 août 2016 :

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Me Mohamed Traoré

Il est fort regrettable que des Chefs d’État africains fassent subir à leurs adversaires politiques ce qu’ils avaient eux-mêmes subi lorsqu’ils étaient dans l’opposition

Il est fort regrettable que des Chefs d’État africains fassent subir à leurs adversaires politiques …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.