Mouctar Diallo devient désobéïssant Mouctar Diallo devient désobéïssa
mouctar_diallo_NFD
mouctar_diallo_NFD

Mouctar Diallo devient désobéïssant Mouctar Diallo devient désobéïssa

Mardi 13 décembre 2016, à l’adoption de la Loi de finances initiale, les députés membres du groupe Libéral démocrate conduit par l’Ufdg s’est abstenu de voter. A l’exception du député Mouctar Diallo qui préside un des partis alliés en l’occurrence, Nouvelles forces démocratiques (NFD), et qui a décidé de faire cavalier seul en votant contre cette loi. Explications.

L’honorable Diallo estime que cette loi est loin d’aider le pays à sortir de la misère. Il dit haut et fort que ce budget ne tient pas compte des secteurs les plus impor- tants de la vie socioéconomi- que.

Raison pour laquelle, il a choisi de voter contre, tout en défiant avec mépris le mot d’ordre de son groupe parlementaire qui commandait à chacun des députés l’abstention.

Mais pour quelles raisons évidentes le député qu’il est n’a-t-il pas daigné se faire plaisir de conforter la position

que les membres de son grou- pe parlementaire ont bien voulu suivre ? Le député répond qu’il est libre dans ses choix. Point barre.

Toutefois, reconnait Mouctar Diallo, même si « beaucoup d’entre eux voulaient voter contre», ils ont accepté de se conformer au consigne «qu’ils ont respecté». Contrairement à lui Mouctar Diallo qui se prévaut d’une «liberté» et d’une «indépendance» qui l’«amène à assumer cette position de voter contre».

Mouctar Diallo de préciser à nouveau: «Je rappelle que je ne suis pas membre de l’Ufdg, donc je privilégie la vision des NFD. » Il ajoute également que s’il est député, c’est grâce à l’effort unique des militants et sympathisants des Nfd.

A ceux qui s’étonnent de ce qu’il vient de dire, Mouctar Diallo rappelle qu’aux élections législatives, « on ne pouvait pas présenter deux listes dans le cadre de notre alliance. Il fallait

avoir une liste et nous ne le regrettons pas. Nos militants se sont mobilisés autour de cette liste. Le parti NFD a contribué matériellement, intellectuelle- ment, physiquement, financiè- rement, humainement dans tous les domaines pour faire gagner la liste de l’Ufdg». Ancien ministre de l’Élevage dans le gouvernement de la Transition dirigé à l’époque par Jean-Marie Doré, le député Mouctar Diallo indique que son parti aurait pu avoir plus d’un député lors des législatives de 2013 s’il avait présenté des candidats sous sa propre bannière.

En prenant le choix de faire cavalier solitaire au sein du groupe parlementaire Libéral démocrate, Mouctar Diallo des NFD nargue plus qu’il n’incarne le leadership du nouveau front de défiance (à l’intérieur même du camp) de l’opposition parlementaire.

Par Aissatou Diallo Le Populaire Guinée

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Renforcement de Coopération entre la République de Guinée et le Royaume d’Espagne

Renforcement de Coopération entre la République de Guinée et le Royaume d’Espagne

Renforcement de Coopération entre la République de Guinée et le Royaume d’Espagne La république de …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.