Accueil » Politique » MPAEM : Empoissonnement des cours d’eaux de la Guinée

MPAEM : Empoissonnement des cours d’eaux de la Guinée

Une Mission du Ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime était respectivement ce weekend à Mamou et à Dalaba. Il était question pour cette délégation composée du Directeur National adjoint de la Pisciculture et des cadres de ladite Direction de procéder à l’empoissonnement des cours d’eaux de la région de la Moyenne Guinée qui a débuté par ces deux préfectures.

Cette initiative du Président de la République, Professeur Alpha Condé, vise à lutter contre le manque de poisson à l’intérieur du pays.

A Mamou, c’est dans le fleuve Baffing situé dans le district de Tolo où les échantillons des trois espèces de poissons ont été déposés.

A Dalaba, c’est le fleuve Dounki Magna qui a bénéficié de ces espèces de poissons à savoir le Tilapia Nilotica, Hétérotis Niloticus, et le Machoiron (des lagunes de la Côte d’Ivoire).

Le Tilapia Nilotica fait partie, comme tous les autres tilapias de la famille des Cichlidae, ordre des Perciformes. Les espèces de cette famille se reconnaissent aisément par :

– tête portant une seule narine de chaque côté,
– os operculaire non épineux,
– corps comprimé latéralement, couvert essentiellement d’écaillés cycloïdes et parfois d’écaillés cténoïdes,
– longue nageoire dorsale à partie antérieure épineuse,
– nageoire anale avec au moins les 3 premiers rayons épineux.

Heterotis niloticus , est une espèce de langue du foie. En dépit d’être appelée « arowana », l’arowana africaine est plus étroitement liée aux arapaimas , les seuls membres de la famille Arapaimidae que les arowanas sud-américains, asiatiques et australiens dans la famille Osteoglossidae (Arapaimidae est parfois inclus dans Osteoglossidae ).

A LIRE >>  Les femmes voilées interdites d'accès dans les services publics de Labé en Moyenne Guinée

C’est un poisson à corps long avec de grosses écailles, de longues nageoires dorsales et anales qui se sont retrouvées sur le corps et une nageoire caudale arrondie.

Ce poisson est gris, brun ou bronze. La coloration est uniforme chez les adultes, mais les juvéniles ont souvent des bandes longitudinales sombres.

Cette espèce est répandue dans toute l’ Afrique , où elle est originaire de tous les bassins hydrographiques de la région sahélo-soudanaise, du Sénégal et de la Gambie , ainsi que des parties de l’Afrique de l’Est.

Le Machoiron (Lagune de la Côte d’Ivoire). La Côte d’Ivoire dispose dans le Sud du pays de vastes étendues lagunaires qui offrent un espace important propice à l’installation d’une pisciculture en milieu légèrement saumâtre.
Le machoiron est un poisson très apprécié en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest en Général.

A noter que ces alevins en provenance de la Guinée forestière ont tous survécu au cours du voyage. Ce fut un succès total car toutes les dispositions avaient été prises pour qu’ils arrivent à destination dans de très bonnes conditions.

Cette opération qui s’est déroulée en présence des autorités préfectorales et locales a été une occasion pour tous, d’interpeller les populations sur la nécessité de laisser ces poissons se reproduire afin de pouvoir en bénéficier.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*