Accueil » Politique » «Nous ne faisons pas de la politique pour être ministre. On ne peut pas être de la mouvance et de l’opposition», dixit Fodé Oussou
Dr Fodé Oussou Fofana vice-président de l'UFDG

«Nous ne faisons pas de la politique pour être ministre. On ne peut pas être de la mouvance et de l’opposition», dixit Fodé Oussou

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée fustige l’organisation de l’investiture du président Condé. Le parti l’a fait savoir par le biais de son vice-président Fodé Oussou Fofana. Ce, lors de la dernière assemblée générale du parti ce samedi 14 novembre 2015 à la Minière où siège le parti.

Face à une foule de militants venus nombreux pour participer à cette rencontre entre cadres et militants du parti, le numéro 3 de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana a tout d’abord demandé une minute de silence en mémoire des victimes des fusillades de Paris. Il condamne «avec la dernière énergie tout ce qui est lié à la barbarie et aux actes terroristes». Aussi, il fait savoir la solidarité de son parti avec à sa tête Cellou Dalein Diallo, «au peuple français».

Après le soutien au peuple de France, le regretté Dr Thierno Madjou Sow a eu aussi droit à un hommage. Ce dernier est décédé des suites d’une longue maladie en début de semaine. Pour Dr Fodé Oussou, le défunt «a consacré toute sa vie à la lutte pour le respect des droits de l’Homme en Guinée. Il l’a fait avec courage et détermination, et d’ajouter, il est difficile de trouver des hommes comme lui. Même étant couché dans son lit de malade à Ignace Deen, il a continué à lutter», avant de promettre de continuer le combat de ce désormais ancien défenseur de droits de l’Homme.

Autre actualité qui défraie la chronique, l’investiture du président Alpha Condé. Le mercredi 11 novembre dernier, dans un communiqué lu sur les antennes de la télévision nationale, la cour constitutionnelle donne des informations relatives à l’investiture du président Condé. Informations selon lesquelles l’audience de la prestation de serment se tiendra le 14 et celle de l’investiture le 21 décembre. Une première dans le pays et qui donne une couleur anticonstitutionnelle.

A LIRE >>  Lounceny Fall à été nommé comme haut représentant de l'UA à Juba

Face à cette décision le vice-président de l’UFDG Dr Fodé Oussou Fofana ne reste pas sans réagir. Selon lui cette décision de la juridiction la plus importante du pays, est faite «pour créer des conditions de dilapider tout notre argent».

«Dans quel pays sommes-nous?, s’interroge-t-il avant de répondre lui-même «nous sommes dans un pays où tout est arrêté». Pour lui, «chacun veut être ministre. Chacun veut être premier ministre. Ils sont en train de se battre, de former des clans pour être ministres ou premier ministre […] tout le monde veut être ministre. Tous ceux qui ont aidé Alpha Condé veulent être ministres. On va se retrouver avec quatre cent cinquante ministres avec le gouvernement de monsieur Alpha Condé».

Contrairement ceux que Dr Fodé fustige de façon claire sans pour autant les citer, les cadres de son parti «ne se battent pas pour être ministres». Car dit-il «nous ne faisons pas de la politique pour être ministre. On ne peut pas être de la mouvance et de l’opposition. Nous, nous restons dans l’opposition pour que la démocratie s’instaure dans notre pays».

Oumar Daroun pour conakrylemag.com

+224 657 486 021 / +224 624 964 911

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés...

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*