Opinion Manifestation d’élève en Guinée Ne déplaçons pas le débat Nkôrôkè!

0
alpha-conde
alpha-conde

Il a ensuite le courage de partager ça! C’est donc dire que les élèves ont tort de réclamer des enseignants. C’est donc dire que les enseignants sont maudits; ils doivent souffrir pour que les autres mangent. C’est donc dire que les syndicalistes sont irresponsables.

Monsieur le ministre, les enfants devraient être en classe vous le savez bien. Personne ne peut accepter que son enfant perde en formation inutilement. A votre place j’accepterais de me mettre un peu à la place de ce forgeron qui paie la scolarité de son enfant, qui, à sa vieillesse ne voulant plus travailler; par ce que son enfant a grandi et obtenu son diplôme de fin d’étude se voit hélas contraint par ce que son enfant n’a pas la qualification nécessaire.

Je me mettrais aussi à la place de cette vendeuse d’Avaria qui met tout son espoir sur son enfant qui doit passer son baccalauréat unique cette année. Vous direz que c’est vous qui choisissez des sujets, vous tiendrez compte de la perturbation des cours, mais vous ne pourrez pas leur donner les parties des programmes bâclés. Je ne suis pas de ceux qui pensent comme vous que toute crise en Guinée est politique. Savané fait bien d’exprimer son opinion, mais vous avez de lourdes responsabilités.

On ne joue pas avec l’éducation. Où sont passées les réformes annoncées en 2010? Pourquoi tout est toujours pareil? Pourquoi le niveau de l’apprenant continue de baisser?

Ce sont des questions auxquelles vous devez répondre que de chercher sur la toile des articles qui vous défendent ou cherchent des bouc émissaires. Notre pays a besoin que son école se qualifie davantage. Vous n’y arriverez pas en vous accrochant aux boniments. Vous vous êtes formé dans un pays voisin un moment. Vous savez que là-bas les ministres ont travaillé pour que vous ayez la qualification dans votre domaine. Là-bas on respecte l’école.

Là-bas les classes ne sont pas des champs politiques. Là-bas les encadreurs écoutent les préoccupations des autres acteurs de l’école. Il n’ya ni lynchages médiatiques, ni déni, ni mensonges, il n’ya que la vérité exprimée par des jeunes adolescents qui pensent à leur avenir.

Ne déplaçons pas le débat Nkôrôkè!

 

Jacques Lewa

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Devenez adhérent·e de notre média. Par Orange Money au 620 17 89 30

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Communiqué de la Présidence Guinée qui se dit vivement préoccuper par la difficulté de parvenir à un accord avec les syndicats de l’éducation

Previous article

Les élèves en colère ont manifesté leur désarroi vis a vis des congés obligés

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.