Meilleure Vente n° 1
Fire TV Stick 4K Ultra HD avec télécommande vocale Alexa...
  • Le plus puissant des sticks lecteurs multimedia en streaming, avec une nouvelle...

Jean Marie vient de se prononcer sur la crise politique au tour  du calendrier électoral proposé par la Commission électorale nationale indépendante CENI.  Le chef de file de l’Union pour le Progrès de la Guinée  UPG, après un long silence, l’ancien chef du Gouvernement de transition ne supporte plus les caprices de son collègue député de l’opposition le président de l’UFR l’Union des Forces Républicaine qu’il accuse d’être responsable de l’inversion des élections.

Lors un entretien qu’il a accordé à des journalistes en marge de la clôture de la session des Lois ce mercredi 3 juin 2015, à l’Assemblée nationale que l’honorable Jean Marie Doré est revenue sur cette page de la transition.

« Tout ce que l’on a connu comme désordre dans l’organisation de ces élections et dans l’acceptation ou dans le rejet des résultats, est venu du fait qu’on n’a pas voulu accepter qu’on fasse les  élections à la base avant la présidentielle lors de notre séjour à Ouagadougou. Et, c’est Monsieur Sidya (leader de l’Union des Forces Républicaines) qui avait imposé avec la menace de faire cavalier seul, si on ne commençait pas par l’élection présidentielle. Or c’était une erreur. Pourquoi ? Parce que vous connaissez, c’est l’Afrique. Une fois que le président est élu, il demande les populations « vous m’avez élu, mais je n’ai pas les communes, je n’ai pas l’assemblée nationale ». Et pour avoir cela, on fait recourt souvent à des raccourcis. Voilà !

Ce n’est pas le gouvernement de la transition, ni le Gouvernement de la 2ème République (qui sont responsables des problèmes d’aujourd’hui sur l’ordre des élections). Les problèmes qu’on connait maintenant sont nés du fait d’un mauvais choix des programmes électoraux. Si on avait commencé par les élections communales et les élections législatives, le Président n’aurait pas les moyens de se faire accuser de faire pression sur l’appareil administratif de l’Etat pour avoir la  majorité ».

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook


Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !

conakrylemag
Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Urgent Mamou : le coordinateur préfectoral de la Commission électorale CENI retrouvé mort chez lui

Previous article

Lancei Condé nous n’avons pas le droit de mettre le feu à N’zérékoré.

Next article

Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.