votre espace publicite 2018

Outrage au Président Alpha Condé, le Procureur demande l’emprisonnement ferme de 5 ans contre Ousmane Gaoual Diallo

Outrage au Président Alpha Condé, le Procureur demande l’emprisonnement ferme de 5 ans contre Ousmane Gaoual Diallo
VOTRE NOTE

Le député Ousmane Gaoual Diallo est menacé d’emprisonnement ferme. Car, le procureur de la République de Dixinn, n’a pas été tendre avec lui. Le député Guinéen est poursuivi pour diffamation, offense au chef de l’Etat et envers des responsables du parti présidentiel et trouble à l’ordre public.

Depuis quelques jours, la tension est un peu vive en Guinée, notamment sur l’arrestation du député Ousmane Gaoual Diallo. Le député de l’union des forces démocratiques de Guinée, est poursuivi pour diffamation, menaces de mort, outrage au Chef de l’Etat.

Face au procureur Sidy Souleymane Ndiaye, le député Ousmane Gaoual Diallo a eu chaud. Le procureur l’a bombardé en l’accusant d’avoir utilisé des termes pour menacer le chef de l’Etat. C’est pourquoi, il a été sévère à son endroit. Le procureur a demandé une condamnation d’une peine de 5ans d’emprisonnement ferme et une amande de 2 millions de francs guinéens. Mieux, le procureur a demandé au tribunal de délivrer un mandat de dépôt contre le prévenu sur le champ à la maison centrale (prison). Mais, le tribunal ne l’a pas suivi.

Dans sa longue plaidoirie, Me Mohamed Sampil, avocat de la partie civile de ce dossier, a fait savoir qu’il a été impressionné par l’arrogance du député Ousmane Gaoual Diallo. L’ancien bâtonnier ne croit pas à la conquête démocratique du pouvoir.

« Condamnez le prévenu au paiement d’un franc symbolique. Pour restaurer l’image de nos clients qui a été écornée, ordonnez la publication d’une déclaration de Mr Gaoual à ses frais dans quatre journaux de large diffusion pour démentir ses propos », a indiqué pour sa part, Maître Pépé Pierre Lamah.

A LIRE >>  Friction entre l'UFDG de Dalein et l'UFR de Sidya Touré

Pour la défense, «dans cette affaire il n’y a ni crime, ni délit, ni contravention et nous demanderons la relaxe pure et simple de notre client », a expliqué Me Salifou Béavogui, l’avocat du député.

Rappelons que cette audience s’est déroulée jeudi, le deuxième jour du procès. Le député Ousmane Gaoual Diallo, arrêté le 2 août et libéré le 5, a comparu libre.

Au dernières nouvelles, le tribunal l’a reconnu ce vendredi soir coupable d’Offense au Chef de l’Etat et l’a condamné à deux ans d’emprisonnement assorti de sursis et au paiement d’un million de francs guinéens. Il a été également déclaré coupable de diffamation à l’endroit des sieurs Bantama Sow, Hady Barry et Malik Sankhon et l’a condamné au paiement d’un franc symbolique.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook



Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

L'information en continu

Retrouvez en live toute l'actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos.Vous aimez cet article ? Suivez-nous via le RSS ou sur Facebook et lisez d'autres articles intéressants :

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.