Ministre de la Santé Dr Édouard Niankoye Lama
Temps de lecture : 3 minutes

Point de presse du Ministre d ‘Etat guinéen de la Santé à la faveur de la célébration de la 32 ème journée de l’OOAS.

Organisé dans la salle de conférence du Ministère de la Santé, ce point de presse a enregistré la présence d’une trentaine de journalistes de la presse publique et privée.
C’est le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé Dr Édouard Niankoye Lama, qui a présidé l’événement en présence du chef de Cabinet Monsieur Yagouba Barry et du chargé de mission du Département, Dr Bachir Kanté point focal OOAS Guinée.

Dr Édouard Niankoye Lama a pour commencer, livrer aux journalistes le contenu de la quintessence du message du directeur général de l’organisation, professeur Okolo Stanley à l’occasion de la célébration de la journée OOAS.

Dans ce message , le directeur général réaffirmait l’engagement de son institution à promouvoir l’intégration régionale à travers la santé, conformément à la vision et principes des pères fondateurs de L’OOAS.

Le mandat, la vision, les activités menées dans le domaine de la lutte collective et stratégique contre les problèmes sanitaires de la Sous région, les approches mis en commun avec l’organisation et les Ministres de la Santé de la région sur des thématiques prioritaires comme la Santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent, la lutte contre les épidémies et les maladies non transmissibles, le Paludisme, l’amélioration de l’accès à des médicaments et vaccins de très bonnes qualités à un coût abordable ont été entre autres messages livrés par le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé au nom du Directeur général de L’OOAS.

A LIRE >>  Présidentielle 2015: Après la visite à Sekoutouréyah, Sidya Touré félicite Alpha Condé

L’organisation du point de presse était d’amener les hommes de médias à mieux connaître l’OOAS, les activités qu’elle mène en faveur de la Santé au sein de l’espace CEDEAO, les défis et perspectives .

Des questions relatives aux activités menées en faveur de l’événement , la vente des médicaments et la loi qui en découle, les activités réalisées dans l’espace CEDEAO ont été des questions entre autres posées par les journalistes.

Le point focal OOAS ,Dr Bachir Kanté, a donné des informations sur les activités réalisées en faveur de la célébration de la journée qui sont les publications du message du Directeur général de l’institution au niveau de la presse locale et en ligne des 15 pays membres de la CEDEAO, l’organisation des points de presse dans les pays membres pour mieux faire connaître l’organisation aux médias, les compétitions sportives organisées au niveau du siège de l’OOAS à Bobodioulasso et l’équipement de certains centres de santé au Burkina Faso.

Il a aussi parlé de la vision de l’OOAS en terme d’harmonisation, de réglementation des médicaments aussi bien au niveau de l’importation , que de la fabrication au sein de la Sous région.Il a énoncé que cette préoccupation est fondamentale et s’affiche comme une priorité au niveau de l’OOAS.Et sur cette lancée, il a fait savoir les dispositions prises par son institution à travers la mise en place d’ un groupe technique de travail sur les médicaments, où la Guinée est membre et qui doit bientôt siéger à Abuja dans le cadre de la réglementation afin de donner une meilleure accessibilité non seulement au niveau des médicaments, des vaccins et qu’ils soient aussi de qualité à des moindres coûts.

A LIRE >>  La France appuie la Guinée dans la lutte contre le trafic de drogue

Le Ministre d’Etat, Ministre de la Santé, Dr Édouard Niankoye Lama a rassuré l’OOAS des dispositions prises par son département pour réglementer les importations de médicaments. Il a informé de la création de la commission nationale pour assurer le contrôle et celle de la brigade de répression chargée de la lutte contre la contrefaçon Médicrime pour lutter contre les faux médicaments.

Il a par ailleurs loué les efforts du gouvernement en matière de rehaussement du financement du secteur de la santé qui est passé de 2,8% en 2013 à 8% en 2019 et la prise en charge gratuite du paludisme, du VIH Sida, de la tuberculose et partiellement du diabète dans les structures publiques.

Hadja Fanta Sow PF Communication Ministère de la Santé

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.