Popodara(Lab

Des citoyens de Popodara dans la préfecture de Labé se sont rendus mardi dans le bureau du sous-préfet pour demander au locataire des lieux son implication en vue d’aider à clarifier la situation de 25 parcelles attribuées à la collectivité en 2011 par les services de l’urbanisme et de l’habitat, a constaté Aminata.com.
Selon Thierno Bobo Diallo, Vice-Président du conseil sous-préfectoral des organisations de la société civile de popodara et porte parole de la communauté, ces parcelles ont été discrètement bradées par l’ancien maire de la commune rurale.

 

Après avoir écouté ses hôtes (sur la photo hgh strength), le sous-préfet Aly Konaté a promis pour les besoins de l’enquête de faire convoquer l’ancienne équipe du conseil communal par les services compétents pour des comptes certainement la semaine prochaine.
L’ancien maire, Elhadj Aboubakar Alkaly Diallo mis en cause dans cette affaire dans la manifestation de ce mardi est à Conakry depuis Lundi, avons nous appris à Popodara ce matin.

 

A rappeler que l’ancien maire a été destitué de ses fonctions il y a quelques mois par un soulèvement populaire lié à la mauvaise gestion de la collectivité par son équipe.

 

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.