Un homme suspecté d'être mort du virus ebola, gît sur le sol le 21 août 2015 à Conakry | AFP/Archives | CELLOU BINANI
Un homme suspecté d'être mort du virus ebola, gît sur le sol le 21 août 2015 à Conakry | AFP/Archives | CELLOU BINANI
Temps de lecture : 2 minutes

Le gouvernement ivoirien a annoncé, jeudi, la levée des mesures restrictives dans la lutte contre la maladie à virus Ebola ainsi que la réouverture de ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia, deux pays voisins qui avaient été très touchés par cette maladie.

Dans un point de presse, la ministre de la santé et de l’hygiène publique Raymonde Goudou Coffie a souligné que ‘’le Conseil national de sécurité présidé par le Président Alassane Ouattara a constaté avec satisfaction lors de sa session du 1er septembre dernier, la fin de la transmission de la Maladie à virus Ebola en Guinée et au Liberia’’.

C’est pourquoi, il a décidé de la réouverture des frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia et de la fermeture de l’aéroport spécial dédié aux passagers en provenance des pays affectés par la maladie à virus Ebola. ‘’La mesure qui déconseillait les accolades et le serrement des mains, est levée’’, a-t-on ajouté.

Le Conseil a également décidé de la surveillance continue des menaces sanitaires par le renforcement du dispositif de veille de même que de la poursuite de la sensibilisation des populations sur le respect des mesures préventives.

Il s’agit à ce propos du lavage régulier des mains avec de l’eau et du savon, du nettoyage avec de l’eau de javel des espaces contaminés par les sécrétions des malades et de la prudence en cas de manipulation de gibier.

A LIRE >>  Me Mohamed Traoré, candidat à sa propre succession, a été réélu bâtonnier de l’ordre national des avocats de Guinée

En outre, les autorités conseillent ‘’d’éviter de toucher, de transporter et consommer les animaux trouvés morts en forêt’’ et les ‘’contacts avec les sécrétions des animaux de brousse’’.

‘’Veiller à faire bien cuire la viande avant consommation (antilope, chauve-souris, agouti, etc.)’’, a insisté la ministre de la santé et de l’hygiène publique, remerciant les populations pour le respect des mesures préventives dont l’application rigoureuse a permis d’éviter la propagation de l’épidémie de la maladie à virus Ebola en Côte d’Ivoire.

‘’Le Gouvernement félicite les Républiques sœurs de la Guinée, du Libéria, et de la Sierra Leone pour tous les efforts consentis pour venir à bout de ce terrible fléau qui a causé plus de 11 000 morts’’, a-t-elle conclu.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.