Accueil » Societés & Divers » Projet d’amélioration de la desserte en eau à Conakry La conduite d’eau d’Enta-Sangoyah remplacée
Projet d’amélioration de la desserte en eau à Conakry
Projet d’amélioration de la desserte en eau à Conakry

Projet d’amélioration de la desserte en eau à Conakry La conduite d’eau d’Enta-Sangoyah remplacée

Rate this post

La première phase du projet d’Amélioration de l’approvisionnement en eau potable de la partie centrale en hauteur de la ville de Conakry lancée en janvier dernier a pris fin samedi 9 juin 2017.

L e coût des travaux qui s’élève à 10 millions USD est entièrement financé par l’Agence japonaise de la coopération internationale (JICA). Le projet consiste au remplacement de la conduite d’eau en PRV DN 1100 mm par une conduite en fonte ductile DN 1100 mm entre Enta et Sangoyah sur 3,5km dont les travaux sont réalisés en 2 phases: la première et la plus longue entre Kissosso et Sangoyah sur une distance linéaire 2,5 km, est déjà terminée. La seconde, dont la fin des travaux est prévue d’ici fin juillet est située en amont du pont de Kissosso vers Enta.

La mise en service des deux entités fera disparaitre progressivement les perturbations dans la desserte en eau des populations. A la fin des travaux, dont le taux de réalisation est de nos jours à 70%. Le débit sera autour de 70 mille mètres cubes par jour tandis qu’actuellement, la moitié n’est pas disponible.

C’est pourquoi, souligne le directeur général de la SEG Mamadou Diouldé Diallo, «Nous sommes à une phase extrêmement importante du projet parce que nous allons assister à l’achèvement d’une première partie de ces travaux de remplacement de cette conduite sur sa partie avale. Cela veut dire qu’à partir d’aujourd’hui, nous allons définitivement raccorder le nouveau tuyau en fonte grise qui a été posé en lieu et place de la conduite PRV 1100 mm qui nous a causé assez de difficultés dans son exploitation.

A LIRE >>  MISSION DE RECENSEMENT DES DÉPÔTS DE BOIS DANS LES PRÉFECTURES DE DUBREKA, COYAH ET DES 5 COMMUNES DE CONAKRY.

Nous allons procéder au raccordement, à la pose de la PRV et à la mise en service du nouveau tuyau. Nous sommes très fiers d’être ici pour concrétiser l’appui du chef de l’Etat dont le souci est de rendre heureuses les populations guinéennes.» M. Diallo a profité de l’occasion pour remercier, en plus des travailleurs, la coopération japonaise. Ainsi que la clientèle qui, malgré les perturbations majeures entrainées par les travaux, a fait preuve de retenue et de compréhension. «Nous allons hâter le pas pour terminer la seconde partie du projet qui se trouve en amont du pont de Kissosso», a-t-il promis.

Le représentant de la société Japan Techno, M. Iwamoto, s’est réjoui du bon déroulement du projet. Il assure qu’à la fin des travaux, les coupures de la desserte vont être minimes et le volume d’eau distribuée va augmenter. Pour tout cela, la SEG va déployer des dispositions pour protéger les occupations des emprises des conduites d’eau. Le mercredi 31 mai 2017, l’ambassade du Japon et la SEG avaient également signé une convention de 1 milliard 400 millions de FG dans le cadre de l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable de la capitale, Conakry.

Par Abdoul Malick Diallo

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l’actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*