Accueil » Politique » Réunion d’urgence du PEDN sur la question de l’enrôlement des mineurs dans le fiefs du PEDN

Réunion d’urgence du PEDN sur la question de l’enrôlement des mineurs dans le fiefs du PEDN

Les membres du bureau exécutif national du Parti de l’Espoir et du Développement National se sont retrouvés ce mercredi en urgence au siège du parti pour discuter de trois points : l’enrôlement des mineurs dans les fiefs du PEDN, le  niveau du dialogue politique et  les préparatifs des élections.
Au sortir de la réunion,  le porte parole du PEDN a défini clairement la position du PEDN face à une candidature unique de l’opposition. « Nous sommes candidats à l’élection présidentielle et nous sommes contre la candidature unique de l’opposition », a fait savoir François Bourouno qui souhaite que les partis d’opposition partent en rang  dispersé au premier tour des élections  « pour qu’au deuxième tour nous soutenons tous le candidat de l’opposition qui sera admis ».
François Bourouro a aussi fustigé l’opération d’enrôlement notamment dans le fief du PEDN où des mineurs sont en train d’être recensés, affirme-t-il. « Il y a des comportements non orthodoxes des agents recenseurs. Nous avons des preuves qui sont très accablantes de l’enrôlement des mineurs. Des enfants de moins de 10 ans sont enrôlés dans nos fiefs notamment à Siguiri et à Kérouané. Nos fédéraux nous ont fait des révélations très décevantes de cette opération d’enrôlement », a révélé M. Bourouno.
Il a également dénoncé une division de l’opposition qui risque, «  si elle n’y prend garde, de l’effacer sur la scène politique ».
Face à toutes ces situations, le porte parole du PEDN s’est dit préoccupé, car, dit-il, « depuis un certain temps, on a l’impression que l’opposition ne sait plus ce qu’elle veut ! Tantôt nous sommes dans une cacophonie totale, tantôt on s’en dort. Il y a plus de deux semaines l’opposition ne s’est pas retrouvée. Nous n’avons pas de stratégie ».
 
Et tenez-vous bien, ajoute-t-il « nous devons recevoir vendredi prochain une délégation du gouvernement. L’opposition ne s’est pas rencontrée pour préparer cette réunion, ça veut dire que chacun ira avec son point de vue. Ce qui affichera une division ou une dichotomie devant nos adversaires politiques ».
 
Il suggère aux partis politiques de l’opposition de revoir leur stratégie afin de triompher contre le camp adverse. « Sinon, à cette allure, nous risquons d’aller aux élections pour accompagner M. Alpha Condé », a conclu le porte parole du PEDN très remonté contre l’opposition.
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




A LIRE >>  Un journaliste menacé de mort par un gendarme

Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.


À propos conakrylemag Magazine

Retrouvez en live toute l’actualité Politique, économique, sportive culturelle et people Guinéenne en photos et vidéos. News et actualités de stars à Conakry , les meilleurs et les pires look de vos célébrités préférés…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*