votre espace publicite 2018

SANTE: Les pharmaciens guinéens en colère contre la justice.

SANTE: Les pharmaciens guinéens en colère contre la justice.

Le syndicat de l’ordre national des pharmaciens de Guinée n’est pas du tout content du système judiciaire du pays. Il l’a fait savoir à travers son porte-parole Dr N’Faly Condé le matin de ce jeudi 05 novembre sur les ondes d’une station radio de la place.

Il vous souviendra, au mois de juillet le secrétaire général chargé des services spéciaux des crimes organisés et de la lutte anti-drogue, Moussa Tiégboro Camara avait mené une vaste opération de ratissage et de saisi de produits contrefaits. Ce, en collaboration avec l’ordre national des pharmaciens de guinée. Cette opération qui devrait toucher l’ensemble du territoire national en vue dit-on de «mettre hors état de nuire les fabricants des faux médicaments pour la préservation de la santé de nos populations» a fait suite à la saisie d’importants stocks de faux médicaments et de personnes qui se seraient aventurés dans ce trafic.

Selon Dr N’Faly Condé, ces personnes avaient été «mises aux arrêts pour cause de fabrication de produits illicites et déférées devant la justice avec preuve à l’appui». Pour lui, ces personnes arrêtées sont actuellement en liberté. Une situation que l’ordre national des pharmaciens déplore et condamne. Pour ce collectif de pharmaciens, la justice a fui ses responsabilités en mettant en liberté des personnes que Tiégboro Camara traite de «criminels».

Pour Dr N’Faly Condé, «on s’attendait à un procès mais malheureusement on apprend que ses dames ont été libérées sous caution, et on se demande si effectivement la justice a des appréciations sur ses crimes et d’ajouter plus loin, quand on se rend compte que ses dames préparent des médicaments pédiatrique destinés à la population, fabriqués dans des conditions inhumaines, ça fait vraiment mal. C’est l’indignation total, c’est écœurant».

En libérant ses personnes, que risque la population quand on sait les conséquences négatives de ces médicaments sur la santé de nos populations ?

Par Boubacar Diallo (+224) 664 237 693 / 620 799 279

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *