Santé : plus de 50% de la dette de la PCG annulée par des fournisseurs

Santé : plus de 50% de la dette de la PCG annulée par des fournisseurs

La Pharmacie Centrale de Guinée vient de bénéficier d’une réduction de plus de la moitié de ses dettes financières contractées en 2003 et 2004, selon nos confrères d’Africaguinee.com. La réduction des dettes de cette entreprise chargée de l’approvisionnement des différentes structures sanitaires publiques du pays en médicaments essentiels génériques était l’une des recommandations des auditeurs qui avaient rendu leur rapport au mois de décembre dernier.

Sur initiative de l’Union Européenne et du gouvernement guinéen une mission d’audit avait souligné les performances réalisées par l’entreprise durant ces dernières années tout en dégageant un certain nombre de recommandations. Parmi leurs recommandations, figuraient entre autres, l’annulation des dettes de l’entreprise et le renforcement du soutien financier de l’Etat vis-à-vis de cette centrale d’achats de médicaments essentiels génériques.

 

L’annulation de plus de 50% de ses dettes témoigne sans nul doute de la confiance que les différents fournisseurs et autres partenaires ont vis-à-vis de l’entreprise. Outre l’amélioration de la disponibilité des médicaments, la Direction Générale de la PCG s’est aussi fixé comme autre objectif, la qualification des produits qu’elle met à la disposition de ses clients que sont les structures sanitaires du pays. En témoigne d’ailleurs, la récente distinction de l’entreprise au prix de l’assurance qualité, qui lui avait été décerné par l’ONG internationale “Global Trade Leaders“.

A ce jour, au moins 90% des recommandations de la mission d’audit ont été prises en compte par la Pharmacie Centrale.

 

L’abandon de plus de la moitié des créances des fournisseurs étrangers, témoigne de la grande confiance dont jouit la PCG auprès de ces fournisseurs. Cette réduction de la dette permettra à l’entreprise d’envisager les possibilités de reprise de collaboration avec certains fournisseurs stratégiques auprès desquels elle pourrait obtenir les meilleurs produits aux meilleurs prix possibles au profit de nos populations. Grâce à la pertinence des arguments avancés par la Direction Générale de la PCG, pilotée par Dr Moussa Konaté, plusieurs partenaires ont accepté d’annuler leurs créances et ont tous réitéré leur volonté de continuer à collaborer avec cette entreprise.

 

Joint au téléphone par notre rédaction, le Directeur Général de la Pharmacie Centrale de Guinée, Dr Moussa Konaté, s’est réjoui de la confiance placée en son entreprise par les différents partenaires, et qui ont bien voulu libérer la PCG de ce “lourd fardeau“ de dettes. Selon le DG de la centrale d’achats guinéenne, ceci est la preuve de l’engagement des différents partenaires à accompagner l’entreprise dans la mise en œuvre de son programme qui vise essentiellement à mettre à la disposition des populations des médicaments de qualité et à des coûts abordables. Dr Moussa Konaté remerciera aussi les autorités de son pays, qui, selon lui, ont voulu faire du secteur de la santé en général, et de l’approvisionnement des structures sanitaires en médicaments essentiels de qualité, une priorité.

De son côté, le gouvernement guinéen, conscient du rôle que joue la PCG dans le système de santé du pays, a pris l’engagement de l’accompagner dans la mise en œuvre de ses objectifs.

Dans son budget annuel de 2014, l’Etat guinéen a prévu un soutien financier de sa centrale d’achats, notamment à travers le financement de son projet dénommé “Médicaments Pour Tous“.

 

AMINATA.COM

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Amadou Camara Ama Coronthie HAC

La Haute Autorité de la Communication (HAC) s’adresse à nouveau aux médias.

La Haute Autorité de la Communication (HAC) s’adresse à nouveau aux médias. L’instance de régulation …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !