Il se fait traquer après avoir volé le sac du journaliste Alpha Kabinet Doumbouya
journaliste Alpha Kabinet Doumbouya
journaliste Alpha Kabinet Doumbouya

Il se fait traquer après avoir volé le sac du journaliste Alpha Kabinet Doumbouya

Le directeur général de l’Agence guinéenne de presse (AGP) a été victime d’un vol le mercredi 12 octobre dernier à Conakry. La scène s’est passée à l’hôtel Palm sis à la Camayenne, dans la commune de Dixinn, à la faveur d’un atelier de formation initié à l’attention des députés et cadres de l’administration parlemen- taire et facilité par le journaliste lui- même. Une pratique punie par la loi guinéenne, notamment dans ses articles 414 et 425 du Code pénal.
Le procès de son présumé voleur s’est ouvert ce mercredi 26 octobre au tribunal de première instance de Kaloum. A la barre, le prévenu Kémoko Camara, marié et père de deux enfants, a reconnu les faits mis à sa charge. Venu, dit-il, aider son ami Fodé Soumah à l’hôtel, Kémoko Camara qui avait même éteint le projecteur ce jour dans la salle, a attendu la pause-café pour accomplir sa sale besogne. Il s’est aussitôt saisi du sac du journaliste Alpha

Des objets volés retrouvés.

Kabinet Doumbouya avant de disparaitre avec tout le contenu.
Dans le sac, outre la somme de 500.000 FG, le présumé malfrat reconnait avoir trouvé 1 ordinateur de marque Dell, 2 téléphones, 2 appareils photographi-

ques numériques, 2 dictaphones, 1 carte bancaire et 1 trousseau de clés, entre autres.
Aux dires de Kémoko Camara, il a expressément omis le trousseau de clés et quelques effets dans un taxi à Kagbélén où lui-même habite. C’est le chauffeur de ce taxi qui les a déposés à la CMIS de la localité. Puis, s’en sont suivies les enquêtes. Et deux jours après, le sac a été retrouvé en lieu et place d’un autre chipé cette fois-ci à une femme blanche, à l’hôtel Riviera. L’ordinateur volé à notre confrère contenait des bases de données de l’AGP datant de plusieurs années, ainsi que d’autres documents non moins importants. A la place de la machine volée, Kémoko Camara propose un autre ordi à M. Doumbouya, arguant qu’il a cédé le sien à un certain Facinet à la somme de 800.000 FG. La suite du procès est prévue mercredi 3 novembre.

Par Mady Bangoura le populaire Guinée

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Me Mohamed Traoré

Selon toute vraisemblance, le Justice veut se servir du dossier de Amadou Djouldé Diallo pour envoyer un signal fort à ceux qui tiennent des propos considérés comme offensants à l’endroit du Chef de l’État. Quitte à violer la loi.

Selon toute vraisemblance, le Justice veut se servir du dossier de Amadou Djouldé Diallo pour …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.