votre espace publicite 2018

Sidya Touré, l’opportuniste petit mercenaire d’Alpha Condé

Sidya Touré, l’opportuniste petit mercenaire d’Alpha Condé
VOTRE NOTE

GUINEE POLITIQUE : La position de l’Union des Forces Républicaines sur sa participation à un Gouvernement dont certains seraient issus de l’opposition est désormais connue !

La formation politique que dirige l’ancien Premier Ministre Sidya Touré n’exclue aucune hypothèse sur ce sujet. Le porte-parole de l’UFR a annoncé ce jeudi 22 octobre 2015 que cette question fera l’objet de débats au sein du parti dans les prochains jours.

‘’ Nous sommes en train de tirer les  leçons de notre échec (présidentielle du 11 Octobre 2015 ndlr). Cette question d’une participation ou pas à un gouvernement d’union nationale, fait partie des réflexions qu’on mène actuellement. Pour l’heure, nous  ne sommes pas en mesure de donner une position officielle. Nous le ferons, dans les prochains jours lorsqu’on aura terminé la réflexion.’’ a confié Mohamed Tall, le porte-parole de l’Union des Forces Républicaines, au micro de nos confrères d’Africaguinee.com.

Pour le porte-parole de la formation politique dirigée par Sidya Touré, il est d’abord important de suivre la suite du processus électoral qui prendra fin le jour de la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle.

‘’ Aujourd’hui nous sortons d’une élection assez difficile et contestée, émaillée d’une irrégularité. Ce qui suppose donc que nous ayons tous les éléments de cette élection, y compris la proclamation définitive des résultats par la cour constitutionnelle, pour parler de notre participation ou non à un Gouvernement d’union nationale’’ a réitéré le directeur de cabinet de Sidya Touré.

 ‘’ Nous appelons néanmoins les populations guinéennes à rester calme et nous promettons que dans les jours à venir, nous allons être édifiés  d’avantage sur l’orientation que nous allons ensemble prendre pour essayer de sortir le pays de cette impasse’’ a poursuit Mohamed Tall.

A LIRE >>  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais à Harare mercredi

A rappeler que l’Union des Forces Républicaines ne compte pas porter un recours à la Cour constitutionnelle.

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook




Avez-vous aimé cet article ? Commentez ou partager le sur Facebook ou Twitter Google+.

Recommandez pour vous

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.