Trois officiers suspendus après des heurts violences

    0
    Mode nuit

    Les sanctions commencent à tomber. Après des violences d’une rare intensité suite à la mort d’un jeune, le ministre délégué à la défense  tente de calmer les esprits. Par arrêté ministériel lu sur les ondes des médias d’Etat, il a sanctionnés de responsables et subalternes de gendarmerie.

    Trois officiers gendarmes sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. D’après cet arrêté, ils sont sanctionnés pour « faute lourde ».

     

    Les suspendus sont: le Colonel Salifou 2 Camara, le Commandant de région Gendarmerie territoriale de Kankan ; Lieutenant-colonel Mamadou Ciré Bah, Commandant de l’escadron mobile N°9 de Kankan ; et le Capitaine Oumar Sampil, Commandant adjoint de l’escadron. Ils sont appelés ajoute l’arrêté à cesser toute activité de gendarmerie  et remettre tous les outils militaires au service  matériel du Haut commandement de la gendarmerie, direction de la justice militaire.

     

    Dans la nuit de samedi au dimanche un groupe de gendarmes a bastonné mortelement un jeune footballeur. Balla Condé est admis à l’hôpital avant de succomber de ses blessures. Des jeunes ont alors affronté les gendarmes. Le bilan est lourd, quatre morts, plusieurs blessés et le quartier général de la gendarme mise à sac.

     

    Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
    alpha.oumar@aminata.com
    +224 666 62 25 24


      0
      conakrylemag Magazine
      Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ...

      Comments

      Leave a reply

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.