A LA UNESociete & divers

Un nouveau site Internet permet aux voyageurs d’acheter et de revendre des kilos de bagages inutilisés.

Un nouveau site Internet permet aux voyageurs d’acheter et de revendre des kilos de bagages inutiliséscolis224.com permet, selon les concepteurs du site, de « réduire le prix de votre billet d’avion ». En plus des franchises de bagages inutilisées, les touristes peuvent également acheter des « m3 » de conteneurs maritimes non utilisés. Ce service autorise ainsi l’envoi de produits plus volumineux.

Pour revendre ses kilos inutilisés, le touriste n’a qu’à s’inscrire gratuitement sur le site Internet colis224.com. De même, le voyageur qui cherche des kilos peut consulter gratuitement les annonces ou en déposer lui même.

Les deux parties s’entendent ensuite sur le coût du service et la responsabilité de chacun. Le portail met à leur disposition tout un arsenal judiciaire pour les renseigner ainsi qu’un formulaire à remplir et signer.

Les concepteurs du site donnent également des conseils aux vendeurs, notamment s’assurer toujours du contenu du colis ou du bagage qu’ils transportent.
Le site : colis224.com

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Transition en Guinée :« Un délai de six mois n’est pas réaliste et serait même contreproductif »

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.