Un officier de police abattu à Conakry
Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Vestibulum tortor quam, feugiat vitae, ultricies eget, tempor sit amet, ante. Donec eu libero sit amet quam egestas semper. Aenean ultricies mi vitae est. Mauris placerat eleifend leo.

Un officier de police abattu à Conakry

C’est désormais les agents des forces de l’ordre chargés de sécuriser les citoyens qui sont dans le viseur des malfrats. Un haut gradé de la police a été froidement tué dans une attaque à mains armées ce dimanche 1 décembre, en haute banlieue de Conakry.

Le commissaire de police Pascal Bangoura, le directeur général du commissariat central de Sonfonia a été abattu par des bandits. Joint au téléphone par Aminata.com, le commandant Mamadou Alpha Barry, chargé de communication de la gendarmerie, confirme l’information. Mais, il ne précise pas les circonstances de la mort du commissaire Bangoura. Par ailleurs selon d’autres informations, c’est aux 23 heures que le commissaire Pascal Bangoura a été attaqué alors qu’il était  dans sa voiture. L’attaque a eu lieu à quelques mètres de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonfia. “Il connaissait bien sa position avant de l’attaquer”, indique notre source. Il a été conduit à l’hôpital où il a succombé de ses blessures. Sa voiture a été emportée par les malfrats, apprend-on.

 

Pendant ce temps, des folles rumeurs annoncent aussi l’assassinat du directeur général de Shell Guinée. Le commandant Barry ne confirme pas ces rumeurs et prie notre reporter de le recontacter après toute vérification.  Cet assassinat du commissaire allonge la longue liste des cadres des citoyens tués dans des attaques des malfrats.

 

La semaine dernière, c’est le corps sans vie mutilé du Chargé de communication du ministère des finances qui a été découvert dans sa voiture.  Lors d’un entretien tenu ce samedi avec les différents corps de la police, le ministre de la sécurité, Madifing Diané, a annoncé une série de mesure pouvant freiner la montée de l’insécurité dans la capitale guinéenne. Le ministre avait dénoncé des “infiltrés” qui selon lui viseraient à saper la réussite de la conférence économique d’Abu Dhabi où la Guinée a récolté 5 milliards de francs guinéens. S’agit-il d’un aveu d’impuissance et de démission? En tout le cas, la sortie du ministre Diané ne rassure pas.

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Ousmane Gaoual Diallo

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut un Mouctar Diallo avec son incompétence pour son opportunisme et sa lâcheté, on comprends aisément, le niveau d’inversion de valeurs dans notre pays. 

Quand on persécute un Ousmane Gaoual avec son background pour ses convictions politiques, on promeut …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.