Temps de lecture : 1 minute

Paris : La France suspendra sa participation aux accords de Schengen pour une durée d’un mois à commencer le 13 novembre.

Durant cette période, les ressortissants étrangers qui disposent d’un visa Schengen, ne pourront pas entrer en France, sans visa.

Le ministre français de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré que des mesures de sécurité seraient entreprises dans l’objectif de réduire le risque des attentats terroristes ou du désordre public à l’approche d’une conférence de l’ONU sur le changement climatique.

La zone Schengen embrasse 26 pays dont la plupart sont les pays de l’Union européenne ainsi que quatre pays non-membres.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Le Kenya va mener les efforts pour des médicaments abordables contre le VIH

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.