A LA UNEPolitique

Bah Oury Dénonce une République sur le Fil du Rasoir

La récente évasion spectaculaire à la Maison Centrale de Conakry a jeté une lumière crue et inquiétante sur la vulnérabilité alarmante de l’État guinéen, soulevant des questions troublantes sur la capacité du pays à maintenir l’ordre et la sécurité au sein de ses institutions les plus fondamentales. Dans un contexte où la sécurité nationale devrait être impénétrable, cet incident a révélé des failles béantes, exposant la Guinée à un niveau de risque qui frôle le point de non-retour.

L’analyse de Bah Oury, président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), lors de son intervention sur les ondes de Fim FM, est loin d’être rassurante. Avec une gravité palpable, il a mis en exergue une République à l’équilibre précaire, une nation marchant sur un fil au-dessus d’un abîme de chaos potentiel. La situation, telle qu’il la décrit, est celle d’un pays au bord du gouffre, où chaque faux pas pourrait entraîner une chute dans les ténèbres de l’anarchie.

Colonel Claude Pivi
Colonel Claude Pivi

Le ton alarmiste de Bah Oury est clair : la Guinée est-elle sur le point de sombrer dans un état de délabrement irréversible? La tentative d’évasion n’est-elle que le symptôme d’un mal plus profond, une métaphore d’un État qui perd pied et dont les structures de pouvoir semblent s’effriter sous le poids de l’incertitude? Ces questions, aussi inquiétantes soient-elles, ne peuvent être ignorées.

Il interpelle les autorités et les forces de l’ordre, les exhortant à agir avec une extrême prudence dans la poursuite des fugitifs. La moindre négligence, le moindre excès pourrait déclencher des répercussions désastreuses, menaçant de déchirer le fragile tissu social qui maintient la nation ensemble. La cohésion sociale et la paix, déjà dans un état précaire, pourraient être irrémédiablement endommagées, mettant en péril le processus de transition démocratique qui se déroule avec peine depuis plus de deux ans.

A LIRE >>  BIOGRAPHIE DU REGRETTÉ MORY DJELI DEEN KOUYATÉ, L'ARTISTE AUX PECTORAUX D'ACIER !

Dans cette atmosphère chargée de tension, où chaque citoyen retient son souffle, la question demeure : la Guinée peut-elle surmonter cette épreuve, ou assistons-nous aux premiers signes avant-coureurs d’une crise qui pourrait ébranler les fondements mêmes de la République? La réponse à cette question est cruciale, car elle déterminera le cours de l’histoire guinéenne pour les années à venir.

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.