Bah Oury "la reconduction de Zenab Nabaya est un mauvais signal envoyé aux bailleurs de fonds. "
M. Bah Oury ,président de l’UDD

Bah Oury “la reconduction de Zenab Nabaya est un mauvais signal envoyé aux bailleurs de fonds. “

Guinée : la reconduction de Zenab Nabaya est un mauvais signal envoyé aux bailleurs de fonds.
« Quel que soit ce qu’on peut penser de la probité, de la crédibilité d’un ministre, lorsqu’il y a des accusations graves qui ne sont pas encore étayées de manière explicite, mais il y a des mesures de prudence qu’il faut prendre pour dire qu’on respecte l’opinion publique, on respecte le peuple, on respecte le denier, on veut assurer une certaine crédibilité. C’est un mauvais signal qui a été envoyé aussi bien pour la lutte contre la corruption, c’est un mauvais signal qui a été envoyé aux bailleurs internationaux, un mauvais signal qui a été envoyé également à l’opinion publique nationale qui espérait croire que gouverner autrement qu’on allait redresser la barre, changer la façon de faire, mais là cela veut dire, on confirme qu’on continue dans la même lancée…».
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Abdoulaye Sankara

La vie n’est pas toujours chère ici; on la renchérit bien souvent par la surenchère !

La flambée des prix des accessoires pour accomplir les gestes barrières contre la COVID19, est …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.