A LA UNEPolitique

Bah Oury Les concertations entre les nouvelles autorités guinèennes et les forces vives révèlent l’ampleur des pressantes attentes dans le domaine social.

Les concertations entre les nouvelles autorités guinèennes et les forces vives révèlent l’ampleur des pressantes attentes dans le domaine social. En effet la demande sociale longtemps étouffée s’expriment à travers différentes contributions écrites.Que faut-il faire ou proposer…?

 

Il faut se garder de tenir des promesses sans une réelle capacité de les honorer. Aussi,il est nécessaire de hiérarchiser les problèmes sociaux qui affectent la population, d’en faire l’inventaire pour élaborer en relation des partenaires bi & multilatéraux un programme d’urgence .Le CNRD tiraillé entre plusieurs sollicitations doit fixer le cap pour se libérer et éviter d’être la proie des jeux classiques de positionnement et de restauration des privilèges d’hier.Les guinèens attendent et retiennent leur souffle. 

Il faut se hâter sans aucune précipitation en politique, la période de grâce n’est jamais longue, car les impatiences peuvent être légitimes. Frappé par les répressions, les épidémies et la mauvaise gouvernance économique et sociale les guinèens sont fatigués et sont dans une profonde précarité. Il ne faut pas l’oublier !

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Alpha Bacar Barry, ministre de l'enseignement technique et professionnel et Aliou Bah , ont eu une séance de travail avec une délégation du Ministère Français de l'Europe et des Affaires Étrangères

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.