Béchir : la CPI demande des explications
Béchir "ne sera pas livré" à la CPI
Béchir "ne sera pas livré" à la CPI

Béchir : la CPI demande des explications

La Cour Pénale Internationale annonce que l’Afrique du Sud a jusqu’au 5 octobre pour expliquer pourquoi elle n’a pas fait arrêter en juin dernier Omar el-Béchir.

Le président soudanais, poursuivi pour génocide et crimes de guerre, est sous le coup d’un mandat d’arrêt international lancé en 2008 par le procureur Louis Moreno Ocampo.

En juin, il s’est rendu à Johannesburg pour assister au sommet de l’Union Africaine.

Une interdiction de sortie du territoire lui avait été notifiée par un juge sud-africain.

Malgré cette mesure restrictive, il a pu retourner à Khartoum, la capitale soudanaise.

L’Afrique du Sud, membre fondateur de la CPI, n’a pas appliqué le mandat d’arrêt.

Le gouvernement sud-africain a expliqué à plusieurs reprises que le président soudanais avait bénéficié d’une immunité comme les autres chefs d’Etat du continent invités au sommet de l’Union africaine.

Des voix s’étaient élevées au sein de l’ANC, le parti au pouvoir, pour assurer que l’Afrique du Sud pourrait quitter la Cour Pénale Internationale (CPI).

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

A propos conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

A lire aussi

Ousmane Sonko “Alpha Condé et Alassane Ouattara n’ont pas droit à un troisième mandat, ils sont les seuls responsables de tout ce qui découlera de leur forcing.”

Nous ne nous prononcerons pas sur les détails de processus électoraux que nous ne maîtrisons …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Avant que vous ne partiez... Soutenez une information de qualité au quotidien produite par une collaboration unique entre experts et journalistes. Soutenez notre média faite un don. Par Orange Money au 620 17 89 30. Merci !