Beny Steinmetz

Beny Steinmetz : comment la première fortune d’Israël a perdu son honneur et son rang en Guinée

Beny Steinmetz : comment la première fortune d’Israël a perdu son honneur et son rang en Guinée

 

 

 

(Agence Ecofin) – Vendredi 22 janvier 2021 au tribunal correctionnel de Genève, le verdict est implacable : Benjamin Steinmetz est condamné à cinq ans de prison pour corruption en Guinée. S’il ressort de la salle d’audience en criant à l’injustice, le magnat franco-israélien des mines a bien conscience qu’il lui sera difficile de s’en sortir cette fois. Pourtant, échapper aux mailles des différents filets qu’on lui tend, l’homme d’affaires n’a fait que ça depuis 40 ans. A 64 ans, la fatigue de ce voyage interminable commence peut-être à se faire ressentir, même s’il n’a pas dit son dernier mot.

 

Durant les six jours qu’a duré son procès, le parquet genevois a présenté M. Steinmetz comme responsable et fin connaisseur du « pacte de corruption » qui lui a permis d’obtenir en 2008 les permis miniers sur les blocs 1 et 2 du géant gisement de fer du mont Simandou en Guinée. « Que nenni », selon la défense qui affirme plutôt que son client n’est qu’un simple conseiller de l’entreprise Beny Steinmetz Group Resources (BSGR) !

 

1Beny Steinmetz 1

 

Mais qu’importe, tout est bon pour échapper à la condamnation…

 

Réduire Beny Steinmetz à un rôle d’éminence grise, voilà un argument étonnant et même quelque peu humiliant. Etonnant, car la société porte bien son nom, et humiliant parce que cette posture nie l’influence et le rôle de M. Steinmetz dans la naissance, puis la croissance de l’entreprise. Mais qu’importe, tout est bon pour échapper à la condamnation. Mais cela n’aura pas suffi. Loin du rôle d’employé, c’est un indépendant qui a bâti lui-même sa fortune, même si ses origines familiales tendent à démentir cette réputation de self-made-men.

 

Né avec une cuillère en diamant dans les mains

 

Si sa naissance le prédestine à une carrière dans les pierres précieuses, rien ne laissait présager un destin de milliardaire. Né en 1956 dans la petite ville de Netanya, située au nord de Tel-Aviv, c’est le dernier des quatre enfants de Rubin et Esther Steinmetz. Le père, juif polonais émigré en Israël, exerce le métier de tailleur de diamants au sein de l’entreprise qu’il a fondée à son arrivée dans le pays.

 

Le père, juif polonais émigré en Israël, exerce le métier de tailleur de diamants au sein de l’entreprise qu’il a fondée à son arrivée dans le pays.

 

Beny suit un parcours classique et, comme tout jeune du pays à la majorité, accomplit ses deux ans de service militaire au sein de Tsahal, l’armée israélienne. A la fin de son devoir citoyen, ses parents attendent certainement qu’il fasse ses gammes dans l’entreprise familiale déjà bien établie en Israël, mais Beny a d’autres rêves en tête.

 

Il décide en effet de quitter sa famille en 1977 pour se lancer seul dans le monde des affaires. Il montre déjà son goût du risque, car, à seulement 21 ans, il pose ses valises à Anvers en Belgique, considérée comme la capitale mondiale du négoce de diamants. Il y fait l’heureuse rencontre d’Abraham Laub, l’un des principaux diamantaires de la ville à cette époque. Son nom inspire confiance et respect, ce qui favorisera le développement rapide des affaires de Beny. Il ne se contente alors pas de polir et vendre de petites pierres comme sa famille, mais vise beaucoup plus haut. C’est ainsi qu’il s’associe au géant De Beers avec qui il noue des contrats très juteux. Il sert principalement de liaison entre le producteur de diamants bien implanté en Afrique australe et les acheteurs européens de pierres de grande valeur, notamment les maisons de vente aux enchères Christie’s et Sotheby’s, ou encore la maison de luxe Tiffany and Co.

 

Cette entente profite énormément à l’homme d’affaires qui commence à se faire un nom dans le milieu. Il développe davantage l’affaire familiale (Rubin Steinmetz & Sons) pour lancer dans les années 1990 sa propre société, Steinmetz Diamonds Group avec son frère Daniel. Sa fortune s’accroît rapidement au point où il devient l’homme le plus riche d’Israël et intègre le prestigieux classement des milliardaires du magazine Forbes.

A LIRE >>  Tenues de deux plénières portant sur la présentation du document de programmation budgétaire pluriannuelle.

 

Sa fortune s’accroît rapidement au point où il devient l’homme le plus riche d’Israël et intègre le prestigieux classement des milliardaires du magazine Forbes.

 

Au fil des soirées de vente et des voyages en Afrique, les bénéfices continuent de s’accumuler, mais c’est là que naît aussi un certain désir de nouveauté ou de diversification. Est-ce le contact direct avec les ressources avec lesquelles il se contentait jusqu’alors de négocier en dernier ressort ou simplement l’appât du gain qui fait changer de direction à Beny ? Personne ne le sait.

 

2Beny Steinmetz 4

 

« George Soros est parti en guerre contre moi.»

 

Toujours est-il que le rôle d’intermédiaire semble ne plus lui suffire et il veut désormais participer à l’exploitation directe des ressources. Et un territoire lui semble particulièrement désigné pour ça.

 

L’Afrique, des alliés et des ennemis…

 

Dans sa quête de diversification, Beny Steinmetz sait qu’il a besoin de soutien. Et là encore, ses relations tissées et entretenues au fil des ans lui serviront à nouveau de carte de visite. « La sincérité est de verre ; la discrétion est de diamant. » Cette maxime semble être chère à l’intéressé. Malgré tout, bien qu’il assure éviter les mondanités, l’homme d’affaires a su s’entourer de personnalités haut placées, notamment en Afrique. Des albums photo de la famille sont d’ailleurs là pour le témoigner. On le voit poser tour à tour aux côtés des ex-présidents sud-africains Thabo Mbeki et surtout l’emblématique Nelson Mandela, mais aussi en discussion avec l’Angolais José Eduardo dos Santos.

 

On le voit poser tour à tour aux côtés des ex-présidents sud-africains Thabo Mbeki et surtout l’emblématique Nelson Mandela, mais aussi en discussion avec l’Angolais José Eduardo dos Santos.

 

Qu’ils soient des parrains soucieux d’aider un filleul comme l’ex-Premier ministre israélien Ehoud Olmert, son mentor à une époque, ou plutôt des lobbyistes rémunérés, peu importe ! Pourvu que le but soit atteint. Seulement, le succès attire des inimitiés et la protection de ses alliés peut ne pas toujours suffire quand on flirte également avec la légalité et qu’on a des ennemis aussi puissants que Georges Soros.

 

Le milliardaire américain d’origine hongroise est connu pour son rôle de lobbying politique et considéré comme l’une des mains occultes derrière certaines révolutions contemporaines. Pour des raisons qui demeurent inconnues, c’est vers Soros que se tournent les proches d’Alpha Condé aux débuts des années 2010 quand il s’agit de mettre à jour les conditions d’obtention des permis miniers sur les blocs 1 et 2 à Simandou.

 

Pour des raisons qui demeurent inconnues, c’est vers Soros que se tournent les proches d’Alpha Condé aux débuts des années 2010 quand il s’agit de mettre à jour les conditions d’obtention des permis miniers sur les blocs 1 et 2 à Simandou.

 

S’il n’est pas l’instigateur de l’enquête, le magnat de Wall Street participe grandement avec certaines des ONG qu’il finance, notamment Global Witness et Revenue Watch, aux problèmes que rencontre ensuite Beny Steinmetz. Soros aurait même réussi à faire cesser la collaboration entre l’homme d’affaires et FTI Consulting, une société de relations publiques américaine engagée par BSGR aux débuts du scandale. Il se trouve en effet que le nouveau DG nommé à l’époque, Mark Malloch-Brown, est un proche de Soros et qu’il se désolidarise de BSGR.

 

C’en est trop pour Beny Steinmetz qui intente un procès aux concernés, allant jusqu’à les accuser d’antisémitisme. Ces allégations ne prospéreront pas, mais la boîte de Pandore est ouverte pour l’Israélien en Guinée, suite aux interventions de Soros. L’inimitié avec le milliardaire américain signe le début des ennuis de Beny Steinmetz. « George Soros est parti en guerre contre moi », résumait-il récemment dans un entretien avec Jeune Afrique.

A LIRE >>  On n'en a avait voulu à Lansana Conté d'avoir déclaré " la justice, c'est moi". Alpha Condé fait pire.

 

Simandou, la pierre dans le jardin du roi du diamant

 

En 2020, Beny Steinmetz sort du cercle des milliardaires établi chaque année par Forbes. L’homme d’affaires ne valait alors plus « que » 800 millions d’euros selon l’hebdomadaire français Challenges. On ne peut s’empêcher de faire un lien entre le recul de la fortune, du désormais ex-milliardaire, et ses ennuis judiciaires que beaucoup résument volontiers au scandale de corruption autour de Simandou. Les faits remontent à 2008, dans les dernières heures du règne du dictateur Lansana Conté.

 

3Steinmetz

 

Les faits remontent à 2008, dans les dernières heures du règne du dictateur Lansana Conté.

 

Utilisant son réseau de relations, Beny Steinmetz apprend que le chef de l’Etat est lassé de voir le géant australien Rio Tinto tarder à développer les quatre blocs qui lui appartiennent depuis une vingtaine d’années. Beny sent le bon coup et ses associés proposent des millions de dollars à la quatrième épouse de Lansana Conté, la miss Guinée Mamadie Touré. Cette dernière, favorite du dictateur, obtient de lui, quelque temps plus tard, le retrait de licence pour Rio Tinto et la réattribution des blocs 1 et 2 à BSGR pour la modique somme de 163 millions $.

 

La favorite du dictateur, obtient de lui, quelque temps plus tard, le retrait de licence pour Rio Tinto et la réattribution des blocs 1 et 2 à BSGR pour la modique somme de 163 millions $.

 

Des clopinettes pour un gisement qui héberge des milliards de tonnes de minerai de fer. D’ailleurs Beny Steinmetz réussira à le céder quelques années plus tard au Brésilien Vale pour 2,5 milliards $, tout en conservant 49% d’intérêts dans le projet. Une opération qui valorise donc les deux blocs en question à 5 milliards $ environ.

 

Une plus-value énorme, qui renforcera la méfiance du président Alpha Condé, peu de temps après son élection. Dans sa politique visant à revoir les conventions signées sous le précédent régime, il se lance dans un bras de fer avec Beny Steinmetz qui finira par recourir à une autre de ses relations prestigieuses en la personne de Nicolas Sarkozy.

 

Dans sa politique visant à revoir les conventions signées sous le précédent régime, il se lance dans un bras de fer avec Beny Steinmetz qui finira par recourir à une autre de ses relations prestigieuses en la personne de Nicolas Sarkozy.

 

L’ex-président français obtient en 2019 l’abandon des charges en Guinée contre son ami, mais le mal au niveau international est déjà fait. Plus d’une décennie après les faits, la justice suisse a épinglé M. Steinmetz. Etonnamment, dans le même temps, Nicolas Sarkozy, le bon ami, a également été condamné en France dans une tout autre affaire.

 

4condeÌ sarko

 

Nicolas Sarkozy obtient d’Alpha Condé l’abandon des poursuites contre son ami Beny Steinmetz.

 

A priori, Beny Steinmetz est coincé et l’on imagine mal comment il s’en sortira désormais. Il ne faut néanmoins pas vendre trop tôt la peau de l’ours. Dans sa besace, celui qui a longtemps échappé aux barreaux a peut-être un autre contact. Seulement, cette fois, les cinq années de prison décidées par le tribunal de Genève seront difficiles à éviter. Le magnat des diamants a fait appel. Mais prévoyant qu’il est, il a sans doute déjà envisagé sa défaite.

 

Emiliano Tossou

 

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.