A LA UNEPolitique

Ce mercredi 1er Decembre 2021, s’est ouvert au Ministère du Travail et de la Fonction Publique une réunion entre M. le Ministre Julien YOMBOUNO et l’ensemble des DRH des services publics du pays.

Ce mercredi 1er Decembre 2021, s’est ouvert au Ministère du Travail et de la Fonction Publique une réunion entre M. le Ministre Julien YOMBOUNO et l’ensemble des DRH des services publics du pays.. La réunion se tiendra sur deux jours et portera sur:

1- l’examen des différentes informations transmises conformément à la lettre circulaire N°0737/MTFP/SG/CAB/du 05 Novembre 2021

2- Echange sur les informations transmises et complément ou corrections à apporter

3- Présentation d’un cahier de doléances des DRH par deux de leurs représentants 

Après l’arrivée et installation des participants, Mme la Directrice Nationale de la Fonction Publique a adressé la bienvenue aux DRH tout en leur demandant la vigilance quant aux propositions qui découleront de cette rencontre. 

Dans la foulée, M. le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a ouvert la rencontre par son allocution de l’application du manuel de procédure de la fonction publique qui doit logiquement être à la disposition des DRH ou si par nécessité il pourra être mis à la disposition de tous.

Plus loin, le Chef de Département estime que tous les DRH ont rédigé une note d’intérim pour la période de mission tout en insistant sur le plan de mission annuel 2020- 2021.

Dans son allocution, M. Julien YOMBOUNO se félicite de la retraite des agents en fin de carrière (6300) et demande à apporter des corrections quant à la liste des agents indûment mis à la retraite. Le Ministre demande également d’actualiser la liste des rétractables de 2020,parcequ’une seconde vague de retraite est aussi attendu. Il exhorte aux DRH d’identifier tous les agents rétraitables ainsi que les matricules anachroniques. Cette fois, les gestionnaires des ressources humaines doivent faire preuves de leur impartialité pour mener à bien ce travail qui est les leur car l’assainissement des fichiers n’est jusqu’ici pas très satisfaisant. On décèle 14 000 agents engagés et payés mais non postés. Voilà quelques cas sur lesquels les DRH doivent faire le point.

A LIRE >>  Le FNDC POLITIQUE exige la libération sans conditions des prisonniers d’opinion et condamne avec la dernière énergie toutes les tentatives de musèlement des partisans de la démocratie

Un dernier point qui tient à cœur au Ministre, est d’accepter les mutations des agents partout à l’intérieur excepté Conakry et ses environs, car le besoin est plus pressant dans les zones rurales que dans la capitale.

Un autre cas brûlant, ce sont les agents aux matricules usurpés qu’il faut éclaircir en vue d’actualiser les organismes de gouvernance.

En dernier point,le Ministre du Travail et de la Fonction sollicite le croisement des fichiers soldés au fichiers FGA avant de donner la parole au Secrétaire général, Aboubacar Kourouma qui a donné des précisions sur le cas des contractuels temporaires qui constituent encore un problème majeur à la Fonction Publique, sur lequel les DRH sont exhortés à éclaircir et faire des propositions.

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.