A LA UNEJustice et DroitPolitique

Défi de la CEDEAO à la Guinée : L’impasse persistante dans l’affaire des anciens dignitaires

Défi de la CEDEAO à la Guinée : L’impasse persistante dans l’affaire des anciens dignitaires

Dans un contexte politique guinéen marqué par des tensions et des incertitudes, la Cour de justice de la CEDEAO (Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest) a récemment prononcé un jugement crucial, mettant en lumière les défis de la gouvernance et de la justice dans la région. En octobre dernier, cette juridiction régionale a ordonné à l’État guinéen de libérer immédiatement et sans condition trois figures clés de l’ancien régime d’Alpha Condé, renversé le 5 septembre 2021. Il s’agit de Dr Ibrahima Kassory Fofana, Dr Mohamed Diané et M. Oyé Guilavogui, détenus depuis avril 2022.

La décision de la CEDEAO a été un coup de tonnerre dans le paysage judiciaire guinéen. Elle a jugé l’État guinéen coupable de détention arbitraire et de violation du principe de présomption d’innocence. De plus, la Guinée a été condamnée à verser à chacun des trois prévenus, poursuivis devant la CRIEF pour des accusations de détournement de fonds publics, enrichissement illicite, corruption et blanchiment de capitaux, la somme de 10 000 dollars US.

Cependant, à l’approche du délai de trois mois fixé par la Cour, l’arrêt semble être resté lettre morte. Les avocats des trois anciens dignitaires expriment leur frustration face à l’inaction des autorités guinéennes. L’ancien bâtonnier maître Dinah Sampil souligne l’importance de respecter cette décision, qui engage non seulement la Guinée mais aussi la crédibilité de la CEDEAO.

Le cas de chacun des trois hommes illustre les complexités et les divergences dans le traitement judiciaire. Oyé Guilavogui semble voir une lueur d’espoir, tandis que le sort de l’ancien Premier ministre Kassory Fofana reste incertain, ce dernier étant hospitalisé depuis plus de huit mois. Quant à Dr Mohamed Diané, malgré sa volonté initiale de partager sa version des faits, des complications juridiques et de santé ont entravé le processus.

A LIRE >>  ELHADJ ALSENY BARRY, PARRAIN DE LA MAMAYA 2024: UN CHOIX QUI INTERROGE L'HISTOIRE !

Face à ce silence des autorités, le collectif des avocats compte sur la CEDEAO pour exercer une pression accrue sur les autorités de transition. Maître Dinah Sampil met en garde contre l’affaiblissement de l’institution régionale si ses décisions ne sont pas respectées, craignant que cela ne réduise l’organisme à une « coquille vide ».

À ce jour, l’État guinéen, par le biais de son Agence Judiciaire, n’a pas commenté cette décision de la CEDEAO. Les tentatives de contact avec Maître Mohamed Sampil, représentant de l’État, sont restées infructueuses.

Ce dossier, qui continue d’évoluer, est un baromètre de la situation politique et judiciaire en Guinée, mettant en lumière les défis auxquels le pays est confronté dans sa quête de justice et de stabilité.

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.