A LA UNEPolitique

Djoma TV : La Répression de la Presse, Symbole d’une Liberté Bafouée

Guinée : Dans l'Ombre d'une Dictature Rampante 

La Répression de la Presse, Symbole d’une Liberté Bafouée

Dans l’actuelle République de Guinée, une ombre sombre s’étend sur les fondements même de la démocratie et de la liberté. La récente répression subie par Djoma média et la coupure synchronisée d’internet ne sont pas de simples incidents techniques, mais des signaux alarmants d’une dérive autoritaire qui menace de plonger le pays dans les ténèbres d’une dictature.

Le silence imposé à la presse, cet élixir vital de la démocratie, est un acte qui ne peut être interprété autrement que comme un coup de poignard dans le cœur de la liberté d’expression. Lorsque des voix sont réduites au silence, c’est la vérité elle-même qui est étouffée. Et dans ce silence, c’est la voix du peuple guinéen qui est bâillonnée.

Ce que nous observons en Guinée dépasse la simple question de la liberté de la presse. Il s’agit d’une attaque systématique contre les principes mêmes qui soutiennent une société libre et ouverte. En réprimant les médias, la junte militaire au pouvoir n’aspire pas seulement à contrôler l’information, mais aussi à façonner la réalité selon ses propres termes, érodant ainsi les fondements sur lesquels repose une démocratie saine.

La situation actuelle en Guinée est d’autant plus préoccupante qu’elle s’inscrit dans un contexte mondial où la liberté de la presse est de plus en plus menacée. Ce qui se passe à Conakry n’est pas un incident isolé, mais plutôt le reflet d’une tendance mondiale inquiétante vers l’autoritarisme.

Il est impératif que la communauté internationale ne reste pas silencieuse. Les organisations internationales, les gouvernements démocratiques, les groupes de défense des droits de l’homme et les citoyens du monde doivent se lever et parler d’une seule voix contre cette régression flagrante des droits et libertés. Il est crucial de soutenir les journalistes guinéens et de défendre la liberté de la presse, non seulement en tant que droit fondamental, mais aussi en tant que garant de toutes les autres libertés.

A LIRE >>  L'histoire de Sérhou Guirassy ne fait que commencer à s’écrire, n'en déplaise à ses détracteurs !

Le peuple de Guinée mérite mieux que de vivre dans l’ombre d’une dictature. Il mérite la liberté de choisir son avenir, la liberté d’exprimer ses pensées et la liberté d’être informé. La lutte pour la liberté de la presse en Guinée n’est pas seulement une lutte pour les médias, c’est une lutte pour l’âme même de la démocratie. C’est une bataille que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre.

Binta Barry pour Conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.