A LA UNEPolitique

Guinée CNRD au pouvoir, résumé de la journée du vendredi, 24 Septembre 2021

CNRD au pouvoir, résumé de la journée du vendredi, 24 Septembre 2021:

 

Dans l’univers médiatique guinéen, la journée d’aujourd’hui a débuté par le décryptage du discours du colonel Mamady Doumbouya, dans lequel il annonce que cette fois, « il n’y aura pas de recyclage de personnes ».  

Si les uns trouvent cette idée indispensable pour rendre à la gouvernance ses lettres de noblesse, d’autres estiment que c’est une déclaration populiste, irréaliste et contreproductive.

 

Toujours dans l’univers médiatique, l’allègement par le CNRD des restrictions liées à la crise sanitaire n’est pas passé inaperçu. Pendant que certains analystes se montrent dubitatifs quant à la fiabilité des données rassurantes de l’ANSS, d’autres se sont tout simplement félicités de cette avancée majeure. 

 

Du côté du FNDC, la journée a été marquée par la publication, à travers une conférence de presse, d’une liste rouge actualisée des promoteurs du troisième mandat qui devraient selon lui, être écartés de la gestion de la transition et même poursuivis en justice. Ils sont au nombre de 92, en plus du groupe des jeunes acteurs pour le changement (JAC 518).

 

Le colonel Mamady Doumbouya et le colonel Bala Samoura, dont les noms figuraient sur cette liste rouge se sont vu purement et simplement retirés pour avoir, selon le FNDC répondu à l’appel patriotique lancé par le peuple de Guinée en renversant le régime Alpha Condé. 

A LIRE >>  Ce mercredi 1er Decembre 2021, s'est ouvert au Ministère du Travail et de la Fonction Publique une réunion entre M. le Ministre Julien YOMBOUNO et l'ensemble des DRH des services publics du pays.

 

Dans le mouvement syndical, l’unité d’action peine à arriver, malgré l’insistance du colonel Mamady Doumbouya. Aujourd’hui, la CNTG et l’USTG ont chacune de son côté organisé une rencontre pour dit-on élaborer un mémo à soumettre aux nouvelles autorités. chacune des deux organisations revendique avoir rassemblé la majorité des structures syndicales existantes. La CNTG dit avoir rassemblé 8/13 centrales syndicales, pendant que l’USTG de son côté affirme avoir avec elle, les 8/12 centrales. Affaire à suivre.

 

Dans le cadre du rétablissement de la mémoire collective, le chef de l’État colonel Mamady Doumbouya accompagné de son équipe s’est recueilli sur les tombes des anciens présidents Ahmed Sekou Touré et Général Lansana Conté, ainsi que sur ceux de certains héros guinéens, notamment celui du résistant guinéen Alpha Yaya Diallo et tant d’autres. 

 

En rentrant de Bouramaya (Village de l’ancien président Lansana Conté), le colonel Doumbouya a été ovationné tout le long du trajet, et particulièrement à wanindara et à Koloma.

 

À la télévision nationale, à travers un communiqué, le CNRD déclare avoir constaté que malgré l’interdiction formelle, certains militaires continuent leurs pratiques d’intimidation et de raquettes des opérateurs économiques et des cadres de l’ancien régime au nom du CNRD. pour y remédier, le CNRD sollicite la coopération des citoyens, en vérifiant les ordres de mission de toute personne qui viendrait leur demander quoi que se soit.

A LIRE >>  Audience du Ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation avec la Cheffe de Mission de l’OIM - Guinée.

 

Cheick ALIOUNE

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Un commentaire

  1. La visite aux tombes des anciens présidents de la part du président du CNRD me laisse perplexe. En effet comment peut-on dénoncer les crimes perpétrés sous leur gouvernance depuis 1958 et aller s’incliner sur eux? Par cet acte, j’ai perdu toute confiance en la volonté de mon Sanakhou de constituer une rupture avec ses prédécesseurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :
Activer les notifications    OK Non merci.