A LA UNEPolitique

Intrigues et Menaces : L’Affaire Dietrich S’Obscurcit en Guinée

Plainte contre Amadou Doumbouya, Aminata M'Bow et l'État guinéen à Paris

Intrigues et Menaces : L’Affaire Dietrich S’Obscurcit en Guinée

Plainte contre Amadou Doumbouya, Aminata M’Bow et l’État guinéen à Paris

L’affaire Thomas Dietrich, déjà sombre, prend un nouveau tournant avec l’émergence d’une figure mystérieuse : M’Bow, une franco-sénégalaise dont le nom circule dans les couloirs du pouvoir guinéen et parmi certaines sphères politiques. Cette femme, méconnue du grand public mais influente en coulisses, apporte une nouvelle dimension à cette saga déjà complexe.

M’Bow, présumée liée aux services de renseignement français, est au cœur des événements du 13 janvier 2024. Elle contacte Dietrich, consciente de sa présence en Guinée, et lui propose un rendez-vous sous couvert de préoccupations pour sa sécurité. Sa proposition initiale d’une rencontre à son domicile est rejetée par Dietrich, qui privilégie un lieu neutre et public, le restaurant « Les copains d’abord » à Taouyah, Conakry.

Lors de leur rencontre, M’Bow se révèle être l’envoyée de la SONAP, cherchant à négocier un accord avec Dietrich sur son enquête. L’intransigeance de Dietrich, qui refuse tout compromis, marque son intégrité et sa détermination à poursuivre son travail journalistique sans concession. M’Bow, alternant entre rires et avertissements, laisse entendre que des ennuis pourraient attendre Dietrich, spécialement si son enquête touche le colonel Mamadi Doumbouya.

La menace devient plus tangible à la sortie du restaurant. M’Bow, dans un murmure presque cinématographique, prévient Dietrich : « Je sais ce que tu fais, fais attention, ils vont te tuer. » Ce qui semblait être de simples menaces verbales se matérialise en une réelle poursuite. Dietrich, suivi par une moto, est contraint d’adopter des mesures de sécurité drastiques, naviguant à travers les rues de Conakry pour échapper à ses poursuivants.

A LIRE >>  C'est quoi une "démocratie médiatique" ?

Cette affaire, avec ses éléments dignes d’un thriller, soulève des questions alarmantes sur la liberté de la presse et la sécurité des journalistes en Guinée. M’Bow, avec ses liens présumés dans les hautes sphères et les services de renseignement, représente une facette de la complexité et des dangers auxquels les journalistes sont confrontés lorsqu’ils tentent d’exposer la vérité dans des environnements hostiles.

En définitive, l’expérience de Dietrich en Guinée est un rappel sombre de la réalité menaçante à laquelle font face les journalistes dans certaines régions du monde. La figure de M’Bow, à la fois énigmatique et menaçante, symbolise les forces obscures agissant dans l’ombre pour étouffer la vérité et intimider ceux qui osent la rechercher.

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.