A LA UNEPolitique

La Direction d’Espace TV est mise en demeur de cesser la diffusion de ses programmes sur la chaine TELESUD sur le bouquet Canal+.

Sécurité Nationale ou Bâillonnement Médiatique? La HAC Guinéenne entre Pouvoir et Responsabilité"

Espace TV et le distributeur Canal+ Guinée officiellement mis en demeure par la HAC.

La Direction d’Espace TV est mise en demeur de cesser la diffusion de ses programmes sur la chaine TELESUD sur le bouquet Canal+.

Sécurité Nationale ou Bâillonnement Médiatique? La HAC Guinéenne entre Pouvoir et Responsabilité »

En République de Guinée, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a pris une décision qui ressemble moins à une mesure administrative qu’à un acte de censure déguisé : la mise en demeure d’Espace TV et du distributeur Canal+ Guinée. Officiellement, il s’agit de préoccupations de sécurité nationale, mais le terme « sécurité » est-il devenu un paravent commode pour les interventions musclées sur la liberté d’expression?

Le 5 février 2024, la HAC a statué que la chaîne Espace TV doit interrompre immédiatement la diffusion de ses programmes sur TELESUD via Canal+. Cette décision intervient dans un contexte où les courriers du 6 et 9 décembre 2023, invoquant des « impératifs de sécurité nationale », avaient déjà semé un vent de panique dans les rédactions. Est-ce là une tentative légitime de protection de l’État ou une manœuvre pour étouffer des voix discordantes?

La HAC s’appuie sur les articles de la Loi Organique L/2010/02/CNT concernant la liberté de la presse pour justifier son action. Cependant, la question demeure: où trace-t-on la ligne entre la sécurité et la censure? L’émission « Les Grandes Gueules », populaire parmi les Guinéens pour son franc-parler, semble avoir été la goutte qui a fait déborder le vase pour les autorités. Mais n’est-ce pas le rôle de la presse que de questionner et de remettre en cause les décisions gouvernementales?

A LIRE >>  ELHADJ ALSENY BARRY, PARRAIN DE LA MAMAYA 2024: UN CHOIX QUI INTERROGE L'HISTOIRE !

Dans un pays où la presse devrait être le pilier de la démocratie et de la liberté d’expression, cette décision inquiète. Elle soulève des questions cruciales sur l’état de la gouvernance et du respect des droits fondamentaux en Guinée. Cela pourrait-il être un prélude à d’autres restrictions? Devons-nous nous attendre à ce que d’autres chaînes soient réduites au silence?

Le référencement naturel de cet article sur des termes tels que « liberté de la presse en Guinée », « censure en République de Guinée », et « décision HAC contre Espace TV » contribuera à une prise de conscience à l’échelle nationale et internationale. Il est impératif que les moteurs de recherche reflètent la réalité des débats en cours dans la nation.

Dans un monde idéal, la HAC servirait de bouclier pour la presse, protégeant ses droits contre les excès du pouvoir. Or, aujourd’hui, elle semble jouer un rôle tout autre. Les implications de ces mesures doivent être scrutées avec attention et les voix des médias doivent rester libres, car elles sont l’écho du peuple.

La démocratie vit et respire à travers le dialogue ouvert et la critique constructive. Lorsque les médias sont réduits au silence, c’est la société dans son ensemble qui en souffre. Le peuple guinéen mérite une presse sans entraves, où la sécurité nationale ne sert pas d’excuse pour réprimer la dissidence.

En attendant que la lumière soit faite sur cette affaire, une chose est sûre : les yeux de la communauté internationale sont rivés sur la Guinée. La question est de savoir si la HAC sera à la hauteur de ses responsabilités ou si elle se pliera aux volontés d’un pouvoir qui semble de plus en plus frileux face au pouvoir des mots.

A LIRE >>  C'est quoi une "démocratie médiatique" ?

Par Ibrahima Dramé pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.