A LA UNEPolitique

La Guinée et Abou Dhabi : Un Marché de Bauxite Controversé pour des Véhicules Blindés

La Guinée et Abou Dhabi : Un Marché de Bauxite Controversé pour des Véhicules Blindés

Dans les coulisses des négociations entre Abou Dhabi et Conakry, un accord potentiellement lourd de conséquences se profile. La société émiratie Streit Group, sous la houlette du russo-canadien Guerman Goutorov, est sur le point de finaliser un contrat colossal pour la fourniture de centaines de véhicules blindés aux forces armées guinéennes. Ce contrat, évalué à 150 millions d’euros, pourrait transformer radicalement la dynamique sécuritaire en Guinée, mais à quel prix?

Un Marché de Défense aux Enjeux Multiples

La proposition de Streit Group inclut jusqu’à 500 véhicules blindés légers, destinés non seulement à l’armée, mais aussi aux forces spéciales, à la gendarmerie et à la police guinéennes. Cette livraison massive, comprenant des transporteurs de troupes Spartan, des véhicules Cougar, des pick-ups Toyota, et des bateaux d’intervention rapide, semble être une réponse directe à la menace croissante des groupes djihadistes, en particulier à la frontière avec le Mali. Mais faut-il y voir une simple mesure de protection ou une escalade militaire préoccupante?

La Sécurité à l’Épreuve des Intérêts Économiques

Le régime du colonel Mamadi Doumbouya, qui prend cette menace très au sérieux, semble prêt à tout pour sécuriser le pays. Cependant, les implications de cet accord dépassent largement le cadre de la sécurité. En effet, la Guinée, en manque de liquidités, envisage un paiement partiel en nature, exploitant ainsi ses vastes ressources en bauxite. Cette proposition soulève des questions éthiques : la Guinée est-elle en train de troquer ses richesses naturelles contre une sécurité militaire incertaine?

A LIRE >>  Parlons des sacrifices que font les pèlerins à leur retour du Hajj en Guinée

Des Négociations Sous Tension

L’accord n’est pas sans controverses au sein même du haut commandement militaire guinéen. Le limogeage du général Sadiba Koulibaly, ancien chef d’état-major des forces armées, en est un exemple frappant. Officiellement écarté pour des interventions publiques non approuvées, il semblerait que sa réticence à l’égard de l’accord avec les Émirats et ses inquiétudes quant à la vente potentielle des ressources naturelles guinéennes aient joué un rôle clé dans sa destitution.

Un Rapprochement Diplomatique aux Desseins Flous

Le rôle de Goutorov dans l’obtention du soutien politique et financier nécessaire à la concrétisation de ce projet est indéniable. Son influence, couplée à la récente offensive diplomatique d’Abou Dhabi, symbolisée par la visite du ministre d’État émirati pour l’Afrique, Cheikh Shakhboot bin Nahyan al-Nahyan, à Conakry, soulève des interrogations. Quels sont les véritables enjeux de ce rapprochement pour la Guinée et ses citoyens?

Une Transaction Complexe et Ambiguë

Les détails de l’aspect minier de l’accord, notamment l’octroi de nouvelles licences de bauxite à Guinea Alumina Corporation (GAC), restent flous. Cette opacité alimente les spéculations sur les véritables bénéficiaires de cet accord. Est-ce un pas vers une coopération mutuellement avantageuse ou une manœuvre pour exploiter les ressources guinéennes?

Entre Sécurité et Souveraineté

Cet accord entre Abou Dhabi et Conakry soulève des questions fondamentales sur l’équilibre entre la sécurité nationale et la souveraineté sur les ressources naturelles. La Guinée, en quête de stabilité, doit-elle compromettre ses richesses pour garantir sa sécurité? Et jusqu’où les intérêts étrangers peuvent-ils influencer les décisions stratégiques d’un pays?

A LIRE >>  Le retrait des agréments d'installation et d'exploitation de trois médias ( Djoma, Espace et Fim)

Question Stratégique pour le Lecteur

Face à ces enjeux, le lecteur est amené à se demander : La Guinée fait-elle le bon choix en échangeant ses ressources naturelles contre des promesses de sécurité, ou s’engage-t-elle dans un marché de dupes où sa souveraineté est le prix à payer?

Par Ibrahima Dramé pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.