A LA UNEPolitique

La Guinée pourrait courir un grand danger dans un futur proche.

Sans être spécialiste en cyber sécurité, ma modeste expérience dans le domaine m’amène à croire que la Guinée pourrait courir un grand danger dans un futur proche.

De nos jours, le mauvais usage des réseaux sociaux et le phénomène des “fake news”, exposent les États fragiles à d’énormes risques de transformation des mentalités pour servir des objectifs dissimulés. Le nôtre est encore plus en danger par le fait du manque d’éducation et de maturité d’une large proportion de la population.

En effet, les grandes puissances ont toujours fait de nos pays leur champ de prédilection pour mener plusieurs formes de guerres d’intérêt dans lesquelles nous ne sommes que des instruments et victimes.

Les mutations dans le rapport de forces les obligent à changer de méthodes d’action. Désormais c’est essentiellement par la manipulation de l’information que chaque puissance se construit une zone d’influence en créant une opinion publique favorable à ses intérêts et hostile à ceux de ses concurrents.

Malheureusement certains de nos dirigeants et citoyens moins avertis, se plaisent dans ce jeu en croyant que cela peut être favorable à nos pays. Ainsi, ils agissent naïvement au détriment de l’intérêt de nos populations. Avec le retour du populisme dans le débat public sur le continent, une sorte de mafia invisible est en train de s’accaparer de nos ressources et prendre en otage notre avenir.

A LIRE >>  Maître Barry aussi devait mourir, donc ! (Par Tierno Monénembo)

La nouvelle “guerre froide » se mène plus par les actions sur l’opinion publique que par les armes. Cette méthode est plus puissante et sophistiquée avec moins de visibilité sur ceux qui tirent les ficelles. Elle a aussi l’avantage d’être difficilement critiquable et moins barbare.

C’est pourquoi il est urgent que nos autorités publiques prennent leur responsabilité à travers des programmes citoyens d’éducation et sensibilisation. Pour cela, les “web activists”, les médias professionnels et les associations de jeunesse, pourront être d’une grande utilité pour protéger nos États des risques de déstabilisation.

Aliou BAH
#MoDeL

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications    OK Non merci.