A LA UNEPolitique

Le Chronogramme de la Transition en Guinée : Entre Promesses et Doutes, l’Ombre d’un Retard Plane

Il y a tout juste un an, les instances de transition en Guinée s’engageaient dans un pacte conjoint avec la Cedeao pour élaborer un échéancier déterminant le retour à l’ordre constitutionnel, brisé depuis le 5 septembre 2021. Ce plan détaillé implique la réalisation de dix activités clés avant que le pouvoir ne revienne aux civils au début de l’année 2025. Toutefois, des doutes subsistent au sein de certains cercles politiques, principalement au sein de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Cette faction politique met en garde contre tout décalage dans l’application du calendrier, suscitant ainsi des interrogations inquiètes quant à sa viabilité.

« Le doute est un droit que nous nous réservons, particulièrement en ce qui concerne l’activité centrale, à savoir le RAVEC (recensement administratif à vocation d’état civil), qui constitue une étape cruciale pour établir le fichier électoral en vue des prochaines élections. Soyons lucides, cette activité ne peut être menée à bien en moins de deux ou trois ans.

Le coût exorbitant des activités inscrites dans cet échéancier est estimé à 600 millions de dollars. Où trouverons-nous ces fonds alors que nous luttons déjà pour équilibrer un budget de 5000 milliards GNF ? Depuis le 5 septembre 2021, quel progrès avons-nous accompli ? Nous observons.

Le RAVEC n’a même pas encore démarré, et la collecte des fonds ne suit pas. Or, il s’agit du point névralgique, car sans les ressources financières nécessaires, aucune activité ne peut être concrétisée. Et sans activités, il est illusoire de respecter l’échéancier. Est-ce une manœuvre délibérée pour se ménager une excuse plausible ultérieurement ? Nous ne pouvons l’affirmer, car nous ne sommes pas dans les arcanes du système. Cependant, une chose est claire : tout décalage ne sera pas toléré. En cas de retard, nous n’accepterons pas », met en garde M. Kalémodou Yansané lors d’une entrevue accordée à nos confrères d’Africaguinee, soulignant ainsi une inquiétude palpable quant à la faisabilité et à l’intégrité du calendrier établi.

A LIRE >>  Parlons des sacrifices que font les pèlerins à leur retour du Hajj en Guinée

Ibrahima par conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.