A LA UNEPolitique

Le CNRD a systématiquement indiqué qu’Alpha Condé n’était pas un prisonnier.

GUINEE- Alpha Condé transféré à Landréah : « ce n’est le résultat d’une quelconque pression » (Ousmane Gaoual)

 

Dans la matinée du lundi, 29 novembre 2021, l’ancien président Alpha Condé a été déplacé du palais Mohamed V pour le domicile de son épouse à Landréah, où il un important dispositif sécuritaire est mis en place pour assurer sa sécurité.

 

Mais dans l’opinion, beaucoup ont estimé que la décision du comité national de rassemblement pour le développement (CNRD) fait suite aux exigences de la CEDEAO, en ce qui concerne la libération du président déchu.

 

Ce qui n’est pas du tout l’avis du porte-parole du gouvernement, dirigé par Mohamed Béavogui. A en croire le ministre Ousmane Gaoual Diallo, qui a abordé la question dans l’émission « Mirador » de FIM FM, c’est n’est le résultat d’une quelconque pression extérieure.

 

« Non, ce n’est pas un message en direction de la CEDEAO. C’est en direction de notre communauté nationale d’abord. Le CNRD lorsqu’il a pris le pouvoir a indiqué clairement que la justice serait la boussole de la gouvernance. Et donc, il ne peut pas déclarer cela comme un principe de gouvernance et faire le contraire (…). Donc, c’est dans ce cadre que la décision a été prise (…). S’il y a des contraintes, c’est à la justice de les poser. Mais à ce jour, il n’y a pas de contraintes en dehors de ce que la sécurité autorise. Mettre le président Alpha Condé dans la résidence de son épouse, c’est quand même un gage qu’on le ramène dans sa famille. Le CNRD a systématiquement indiqué qu’Alpha Condé n’était pas un prisonnier. Je pense aujourd’hui, si la CEDEAO veut comprendre dans ce déplacement que c’est une réponse à son exigence, tant mieux. Mais, dans tous les cas, la déclaration du CNRD est claire là-dessus. Ce n’est pas le résultat d’une quelconque pression… », a-t-il laissé entendre.

A LIRE >>  Le Président en exercice de la CEDEAO n'a injurié ou offensé ni la Guinée ni aucun dirigeant de la transition.

 

A rappeler que la CEDEAO doit se réunir ces jours-ci pour statuer sur la situation en Guinée, mais aussi au Mali. Il y a donc des craintes que l’organisation sous régionale ne durcissent les sanctions contre ces deux pays.

 

Mosaiqueguinee

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.