A LA UNEPolitique

Le Colonel Doumbouya Serre l’Étau sur les Compagnies Minières en Guinée

Vers une Révolution Économique avec la Construction des Sièges Sociaux Locaux

Le Colonel Doumbouya Serre l’Étau sur les Compagnies Minières en Guinée : Vers une Révolution Économique avec la Construction des Sièges Sociaux Locaux

Le chef de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, accentue la pression sur le secteur minier en Guinée. Lors du conseil des ministres du vendredi 27 octobre, il a souligné la nécessité pour les compagnies minières étrangères d’établir leurs sièges sociaux sur le sol guinéen.

Dans le cadre du suivi de cette directive, le colonel Doumbouya a rappelé avoir chargé le ministre des Mines de prendre toutes les mesures nécessaires pour que « les compagnies minières construisent leurs sièges en République de Guinée, conformément à leurs engagements et leurs conventions ».

Le président de la transition souhaite que le projet Simandou serve de catalyseur pour concrétiser cette instruction. Dans cette perspective, il a donné l’ordre au président du Comité stratégique de Simandou, Djiba Diakité, au ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de l’Aménagement du Territoire, Ibrahima Kalil Condé, ainsi qu’au ministre secrétaire général de la Présidence, de prendre les mesures nécessaires pour intensifier les efforts en vue de concrétiser la construction du siège de la Compagnie du TransGuinéen (CTG).

En avril 2022, lors d’une réunion avec des représentants du secteur minier au palais Mohamed V, le président de la transition a souligné que malgré le boom minier dans le secteur de la bauxite, « les revenus escomptés sont en deçà des attentes ». Il a exprimé son mécontentement face à un jeu qui perpétue une grande inégalité dans les relations avec les compagnies minières.

Le chef de l’État a exhorté ces compagnies à prendre toutes les mesures nécessaires pour établir des raffineries en Guinée. Selon lui, « toutes les matières premières et produits entrant dans le processus de transformation doivent être produits sur place ». Cette démarche vise à renforcer la souveraineté économique du pays et à favoriser une plus grande équité dans les relations entre les compagnies minières étrangères et la République de Guinée.

A LIRE >>  Personne ne peut dire qu'un pays n'a pas besoin de constitution. Mais l'erreur, c'est de croire qu'une constitution serait la panacée.

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.