Le Président Alpha Condé menace
Le Président Alpha Condé menace

Le président Alpha Condé n’est pas prêt de lâcher la bride à son opposition.

Le président Alpha Condé n’est pas prêt de lâcher la bride à son opposition. Son récent discours est révélateur de cette volonté manifeste de maintenir la chape de plomb sur le pays.

Ceux qui s’attendaient à ce que le cadre permanent de dialogue contribue au dégel du climat politique, devront se raviser. Car le discours du chef de l’État, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle voie ferrée construite par le Consortium SMB-Winning, était plutôt de type manichéen. Ce pas de côté du locataire du palais Sékhoutouréah a pris son protocole de court.

Alpha comme à son habitude, s’en est allé sans filtre, dans ses harangues. En menaçant de faire appliquer la loi contre les fauteurs de troubles. Pour lui, organiser des manifestations serait se mettre en travers des lois de la république. Et cela pourrait valoir aux éventuels mis en cause, un séjour carcéral à la Maison centrale de Coronthie.

De quoi mettre de l’eau au moulin de l’opposition qui a toujours martelé que c’est l’exécutif qui cornaquait le pouvoir judiciaire.

Les contempteurs du régime n’ont d’ailleurs pas raté l’occasion pour affirmer tout de go, que ce discours est la preuve par mille, que notre justice est sous tutelle. Ceux qui ne font pas dans la litote diront eux, que « c’est Alpha, la justice ». Comme aimait se vanter Louis 14, le Roi Soleil, en disant à qui voulait l’entendre : « c’est moi la justice ».

A LIRE >>  Rémy LAMAH a reçu en audience ce vendredi une forte délégation de Médecin Sans Frontière

Cette sortie du président, qui démontre sa volonté de serrer les boulons, n’est pas de nature à apaiser le climat politique, déjà assez délétère. Alpha Condé a plutôt mis les pieds dans le plat de Fodé Bangoura, secrétaire permanent du cadre de dialogue.

Au moment où ce dernier est en train de chercher ses marques, pour mieux enfourcher son char. Pour une mission que nous avions qualifiée auparavant, d’impossible. Et c’est comme si les faits sont en train de nous donner raison. Car en lieu et place d’un véritable dialogue, on tendrait juste vers un dialogue de sourds. De quoi faire perdurer le statut quo ante.

Par Mamadou Dian Baldé

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

About conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.