A LA UNEPolitique

L’Ex-Ministre Oyé Guilavogui Évacué en Tunisie pour Soins Urgents

Le Périple de l’Ex-Ministre Oyé Guilavogui : Entre Maladie et Quête de Justice en Guinée

Dans un contexte politique tendu, l’ancien ministre guinéen Oyé Guilavogui, poursuivi pour détournement, part en Tunisie pour des soins urgents.

CONAKRY – Dans les couloirs sombres de la politique guinéenne, une figure controversée de l’ancien régime, Oyé Guilavogui, ancien ministre de l’Environnement, a récemment pris un tournant dramatique dans son parcours personnel et politique. Après une longue période de maladie et d’incarcération, Guilavogui a quitté la Guinée pour la Tunisie dans l’espoir de recevoir des soins médicaux vitaux.

Cette évacuation sanitaire, survenue dans la nuit à l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry, marque un moment poignant dans la vie de l’ex-ministre. Guilavogui, qui a été hospitalisé au CHU d’Ignace Deen, un des principaux hôpitaux de la capitale, a vu sa santé se détériorer rapidement, suscitant l’inquiétude et la compassion de ses proches et de ses défenseurs.

Son avocat, Me Salifou Béavogui, a été un fervent défenseur de son droit à des soins adéquats. Dans une déclaration émotive, il a exprimé sa gratitude envers ceux qui ont aidé à l’évacuation de son client : « Grâce à Dieu et aux bonnes personnes, mon client M. Oyé Guilavogui a pu voyager aujourd’hui sur la Tunisie pour des raisons de santé. Je profite de l’occasion pour remercier du fond de mon cœur tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué pour qu’il puisse être évacué sanitairement à l’extérieur pour des soins. Je prie Dieu qu’il trouve les meilleurs traitements pour qu’il nous revienne dans la meilleure santé pour qu’ensemble qu’on continue de se battre pour prouver son innocence. »

A LIRE >>  C'est quoi une "démocratie médiatique" ?

La situation de Guilavogui est complexe et controversée. Poursuivi pour détournement présumé de deniers publics sous le régime de l’ex-président Alpha Condé, renversé le 5 septembre par le GFS du colonel Mamadi Doumbouya, il est détenu depuis plus d’un an à la Maison centrale de Conakry. À la barre de la CRIEF, il continue de clamer son innocence, se retrouvant au cœur d’un débat national sur la justice, la corruption et la politique en Guinée.

L’affaire Guilavogui soulève des questions cruciales sur l’état de l’État de droit en Guinée, en particulier dans le contexte de la transition politique actuelle. Alors que certains voient en lui un symbole de la corruption endémique qui a longtemps miné la gouvernance du pays, d’autres le considèrent comme une victime de la répression politique et de la chasse aux sorcières menée par le nouveau régime.

Sa maladie et son départ pour la Tunisie ajoutent une couche supplémentaire de complexité à cette affaire. Cela souligne les défis auxquels sont confrontés les prisonniers en Guinée, en particulier ceux qui sont impliqués dans des affaires politiques de haut niveau. La santé de Guilavogui et son droit à un traitement équitable sont devenus des sujets de préoccupation majeurs pour les défenseurs des droits humains et les observateurs politiques.

En conclusion, le voyage de l’ex-ministre Oyé Guilavogui en Tunisie pour des soins médicaux est bien plus qu’une simple évacuation sanitaire. C’est un chapitre dans une saga politique et judiciaire complexe qui continue de se dérouler en Guinée. Alors que Guilavogui cherche à retrouver sa santé en Tunisie, son cas reste un miroir reflétant les luttes de pouvoir, les enjeux de santé et les questions de justice qui animent la Guinée d’aujourd’hui.

A LIRE >>  ELHADJ ALSENY BARRY, PARRAIN DE LA MAMAYA 2024: UN CHOIX QUI INTERROGE L'HISTOIRE !

A suivre…

Binta Barry pour conakrylemag.com

PAR CONAKRYLEMAG.COM

— conakrylemag

Author Signature for Posts

Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous +224620178930 en Guinée en France +33698485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !

Adblock détecté

Conakrylemag.com fonctionne grâce à la publicité. Veuillez désactiver AdBlock en navigant sur notre site. Merci pour votre soutien. Cliquez sur l'icône AdBlock, en haut à droite, et suivez les conseils ci-dessous.