A LA UNEPolitique

Messieurs de la Police, notre problème ce n’est pas les réseaux sociaux

Messieurs de la Police, notre problème ce n’est pas les réseaux sociaux, car voyez-vous, il n’y a jamais eu (en tout cas pas encore) une descente de bandits sur les réseaux sociaux.
 
C’est du virtuel. La réalité c’est sur le terrain et donc notre problème, votre problème, c’est le terrain.
 
Si vous vous enflammez pour ce qui se passe sur les réseaux sociaux, c’est parce que vous êtes sur les réseaux sociaux. Si vous êtes sur les réseaux sociaux c’est que vous n’êtes pas sur le terrain. Qu’est-ce qu’un gardien de la loi qui est sur le terrain cherche sur Facebook ? Quittez les réseaux sociaux.
 
Le jour où vous réaliserez l’exploit que la population attend de vous, ce jour-là vous comprendrez que les réseaux sociaux ne sont pas vos ennemis. Ceux qui vous critiquent et vous rapportent les tristes réalités des attaques de gangsters dans nos banlieues sont ceux-là qui vous aiment.
 
Ils prient et espèrent chaque jour que vous leur servez un motif de vous féliciter et de vous célébrer. Mais en lieu et place des actes attendus, vous leur servez fuites en avant, atermoiements et menaces gratuites. Et c’est bien dommage. Bien, le monde est parfait et Canal jubile.
 
Par Abdoulaye Sankara Abou Maco journaliste écrivain
Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook
A LIRE >>  Groupage colis Conakry Paris

conakrylemag

Information à la Une en Guinée : l'actualité et l'information en direct sur conakrylemag.com. Infos politiques, internationales, économiques, ... Exprimez-vous ! Réagissez à cet article maintenant avec Facebook ou via le bloc commentaire. N'oubliez pas de partager nos articles merci ! Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à conakrylemag.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 620 17 89 30 en Guinee en France +33 98485752

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Activer les notifications OK Non merci.